Archive pour février 2020

Permanences de Mars

Samedi 29 février 2020

Bonjour à toutes, à tous

Calendrier des permanences de Mars 2020:

À la Maison de la Vie Associative, de 16h00 à 18h00 les vendredis 6, 13, 20 et 27 Mars 2020, quai Lucien Toulmond 13500 Martigues.

 

Bien librement.

Daniel.

Vérification de l’intégrité et de l’authenticité d’une distribution .ISO

Lundi 24 février 2020

Cet Atelier aura lieu à la MDVA,quai Lucien Toulmond Martigues.

Jeudi 27 février, de 16h00 à 18h00

Animation assurée par Alain.

Vous êtes toutes et tous les bienvenus si le sujet vous intéresse.

Vous voulez vérifier une image .ISO que vous avez téléchargée, amenez-la.


Firefox : le VPN fait ses premiers pas en bêta

Samedi 22 février 2020

Mozilla relance son projet de VPN Firefox, qui est disponible gratuitement en version bêta pour les utilisateurs américains. Firefox a également publié sa version 73 la semaine dernière.

A la traîne sur le marché des navigateurs, la fondation Mozilla tente de trouver de nouveaux relais de croissance dans des domaines liés à la protection de la vie privée et propose une première version bêta de son service de VPN (Réseau privé virtuel) sur Android. Firefox Vpn est pour l’instant uniquement disponible aux Etats-Unis.

Ce n’est pas la première fois que le VPN de Firefox montre le bout de son nez. Comme le rappelle Marissa Wood, VP produit chez Mozilla, le VPN a tout d’abord été proposé comme une extension de navigateur, avant d’être intégré au sein du programme Test Pilot, qui permet de tester des fonctionnalités expérimentales pour Firefox. La fondation explique aujourd’hui avoir beaucoup appris de ces multiples tests et souhaite mettre à profit les retours de sa communauté pour proposer son VPN en version bêta.

Le service sera à terme disponible sous deux formes : une extension Firefox et une version standalone disponible pour Windows et Android. Pour l’instant, seule l’extension est disponible aux utilisateurs américains en version bêta. L’extension Firefox ne protégera que les connexions web passant à travers le navigateur Firefox et est proposée gratuitement pour 12 heures d’utilisation par mois. On imagine que l’utilisateur pourra payer pour utiliser l’extension sur des périodes de temps plus longues, mais Firefox n’a pour l’instant pas dévoilé les offres.

Nouvelles sources de revenus

On sait néanmoins que la version standalone sera elle payante : elle protégera de son côté l’ensemble des connexions de l’appareil et sera proposée au prix de 4,99 $ par mois. Celle-ci n’est pour l’instant pas encore disponible.

Firefox a également déployé la version 73 de son navigateur le 11 février : celle-ci inclut de nouvelles fonctionnalités permettant de mieux régler les contrastes et le niveau de zoom automatique sur les pages. Cette nouvelle version embarque également des correctifs pour sept vulnérabilités, dont quatre jugées critiques, ainsi que des améliorations sur la détection des polices de caractères et la qualité audio.

Source zdnet.fr

Après ProtonMail, la Russie interdit l’usage des emails chiffrés Tutanota

Samedi 22 février 2020

Une forme de censure. C’est en ces termes que Tutanota, fournisseur de la messagerie Web chiffrée éponyme, condamne le blocage de ses services en Russie.

Depuis vendredi dernier, les utilisateurs russes de Tutanota sont dans l’incapacité d’accéder à leur boîte mail. Le même sort qu’a subi ProtonMail — un autre service d’emailing chiffré — le mois dernier dans le pays.

Les services de chiffrement censurés

Alors que le blocage de Tutanota n’a pas encore été motivé par Moscou, OONI Explorer, un outil agrégeant les domaines censurés par les gouvernements dans le monde, confirme l’inaccessibilité du service.

Tutanota est monté au créneau et dénonce une « énième privation d’un canal de communication sécurisé ». « Nous condamnons le blocage de Tutanota » peut-on lire sur le blog de la messagerie, qui rappelle à toutes fins utiles que ses services restent accessibles en Russie en utilisant un VPN ou le navigateur Tor.

Mais Tutanota n’est pas le seul service à tomber sous l’autorité du gouvernement de Vladimir Poutine. Le mois dernier, ProtonMail, le principal concurrent de Tutanota sur la messagerie Web chiffrée, a lui aussi été bloqué au prétexte que des hackers auraient utilisé le service pour envoyer de fausses alertes à la bombe.

Malgré les efforts de ProtonMail depuis, ses services n’ont pas été restaurés dans le pays. « Nous avons immédiatement fermé les comptes malveillants et avons contacté les autorités russes, aussi bien directement que via l’ambassade suisse de Moscou pour essayer de lever le blocage, écrit ProtonMail à PCMag. Malgré cela, nous n’avons jamais obtenu de réponse ».

Source clubic.com

 

L’environnement de bureau MATE en version 1.24 : ce qu’il faut savoir

Samedi 22 février 2020

Qu’est-ce que l’environnement MATE ?

MATE est un fork de GNOME 2. Il fournit un environnement de bureau intuitif en se basant sur les métaphores traditionnelles pour GNU/Linux et d’autres systèmes d’exploitation similaires à Unix.

Nouveautés de MATE version 1.24

L’environnement MATE 1.24 est disponible depuis le 10 février 2020. Ses nouveautés principales sont la prise en charge de Wayland par le panneau MATE et le visionneur EOM (Eye of MATE). On ajoute également la compatibilité avec le format WebP.

Une meilleure prise en charge des affichages HiDPI est intégrée. Quant aux greffons Pluma (plugins), ils ont été portés sous Python 3. La liste complète des améliorations se trouve sur le site web officiel.

Quelles distributions Linux supportent MATE ?

MATE est disponible via les dépôts officiels pour les systèmes GNU/Linux suivants :

Alpine Linux
AOSC
Arch Linux
Debian
Fedora
Gentoo
GNU Guix et GNU GuixSD
Linux Mint
Mageia
Manjaro
openSUSE
Parrot Security OS
PCLinuxOS
PLD Linux
Sabayon
Salix
Solus
Trisquel GNU/Linux
Ubuntu
Ubuntu MATE
Uruk GNU/Linux
Vector Linux
Void Linux

Les instructions d’installation de MATE sont disponibles sur cette page.

Source toolinux.com

Une seule conférence pour openSUSE et LibreOffice en octobre 2020

Samedi 22 février 2020

Cette année, LibreOffice et openSUSE font cause commune autour de leurs conférences annuelles du 13 au 16 octobre à Nuremberg. Des orateurs sont recherchés.

Les projets openSUSE and LibreOffice combineront à Nuremberg, en Allemagne, leurs conférences annuelles. L’occasion de célébrer les 10 ans d’openSUSE et 15 ans de LibreOffice.

L’événement aura lieu du 13 au 16 octobre prochains au Z-Bau à Nuremberg. Pour l’heure, le programme n’est pas encore finalisé et les organisateurs recherchent des orateurs et conférenciers.

Thématiques de 2020

Les sujets doivent tourner autour des thématiques suivantes :

Développement, API, extension, technologies futures
Assurance qualité
Localisation, documentation et projets linguistiques
Convivialité, design et accessibilité de LibreOffice
Format Open Document, Document Liberation et interopérabilité
Soutenir, faire la promotion et le marketing de LibreOffice

Idéalement, les textes doivent être placés sous la licence Crative Commons suivante : « Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 License ».

Comment envoyer sa proposition

Les propositions doivent être soumises au plus tard le 30 juin prochain via le site web officiel.

Source toolinux.com

Ubuntu 18.04.4 LTS : le support du Wi-Fi 6 est intégré

Samedi 22 février 2020

Canonical vient d’annoncer la 4e grande révision de la distribution Ubuntu Linux 18.04 LTS. Outre les corrections sécuritaires, de nombreuses améliorations concernent le matériel.

Quoi de neuf dans Ubuntu 18.04.4 ?

Ubuntu 18.04.4 LTS peaufine le support de nombreuses configurations matérielles (notamment les puces graphiques AMD et les composants IBM).

Citons, en bref :

Arrivée du noyau Linux 5.3
Support du Wi-Fi 6 (802.11 ax)
Support du passage au système de fichiers BTRFS
OpenSSL 1.1.1 (LTS)
OpenJDK 11 par défaut

Au niveau de la sécurité du système Linux, des failles ont été corrigées dans de très nombreux éléments du système par des mises à niveau : sudo, systemd, MariaDB, Yubico PIV et le noyau Linux.

Comment mettre à jour

Pour effectuer la mise à jour vers Ubuntu 18.04.4, suivez le guide.

Source toolinux.com

 

La fin du support de Windows 7, une voie vers Linux

Samedi 22 février 2020

Si la mise à niveau vers Windows 10 reste la norme, une vague de migrations vers Linux s’initie avec la fin de la prise en charge de Windows 7. Canonical en a fait un argument marketing et le gouvernement sud-coréen une stratégie de souveraineté.

 

Le 14 janvier dernier, Microsoft a cessé de supporter le système d’exploitation Windows 7. La solution préconisée est le passage à Windows 10. Ce qui n’empêche pas d’autres solutions de se profiler, comme la migration de Windows 7 à Linux.

Ainsi, Canonical, éditeur de la distribution Ubuntu, vient de publier un long tutoriel (« How to upgrade from Windows 7 to Ubuntu – Installation ») très verbeux. Il explique la marche à suivre pour comprendre la terminologie, créer une image ISO, tester la distribution en live, installer Ubuntu en remplacement de Windows et bien entendu paramétrer son système d’exploitation Linux.

Corée : de Windows 7 à Linux

En Corée, ce sont les autorités qui en profitent pour faire le ménage sur leurs postes de travail : Linux en remplacement de Windows 7. Dès la fin de l’année 2020, les gouvernements (locaux et centraux) vont migrer vers un système d’exploitation ouvert développé par une entreprise coréenne.

Plusieurs solutions sont sur la table : HarmonicaOS, TmaxOS ou encore CloudOS. La migration complète, annoncée en mai 2019 (ce n’est donc pas une surprise) devrait être achevée pour 2026.

Source toolinux.com

Firefox 73 est disponible en téléchargement, quoi de neuf ?

Samedi 22 février 2020

Mozilla vient de mettre en ligne une nouvelle version de Firefox, Firefox 73. Le navigateur est proposé sur plusieurs plateformes dont Windows, Linux et macOS.

Mozilla annonce plusieurs corrections de bugs et des améliorations lors de la lecture audio en vitesse rapide ou lente. L’application propose de sauvegarder des identifiants de connexions si l’un des champs de formulaire a été modifié. A cela s’ajoute l’arrivée d’un niveau de zoom global qui peut être configuré à partir de l’écran des paramètres. Auparavant, l’ajustement du zoom était nécessaire pour chaque site Web.

Firefox 73, des améliorations bienvenues

Nous profitons également d’un nouveau contrôle lié à la VR. Une notification fait son apparition à chaque fois qu’un site Web nécessite l’accès à un appareil de réalité virtuelle. Il peut donc être autorisé ou non tandis que les choix peuvent être enregistrés.

Nous avons aussi des changements autour de l’accessibilité. Mozilla explique

“De nombreux utilisateurs malvoyants comptent sur le mode de contraste élevé de Windows pour rendre les sites Web plus lisibles. Traditionnellement, pour augmenter la lisibilité du texte, Firefox désactive l’images d’arrière-plan lorsque le mode contraste élevé est activé. Firefox 73 introduit une solution dite “readability backplate”. Elle place un bloc de couleur d’arrière-plan entre le texte et l’image d’arrière-plan. Désormais, les sites Web en mode contraste élevé sont plus lisibles sans désactiver les images d’arrière-plan.”

Firefox est l’un des navigateurs les plus populaires sur PC et mobile. Il incarne la seule alternative à la solution de Google sachant que Microsoft Edge utilise le moteur Chromium présent dans Chrome. Ce choix a été critiqué par Mozilla car il participe à renforcer la domination de Google.

Source ginjfo.com

S’engager pour le logiciel libre à l’occasion des municipales de mars 2020

Mardi 11 février 2020

À l’occasion des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, l’April propose aux personnes candidates de signer le Pacte du Logiciel Libre afin de marquer leur engagement, si elles sont élues, à mettre en place une priorité aux logiciels libres et aux formats ouverts dans leur collectivité. Nous invitons bien sûr toutes celles et ceux qui le souhaitent à contacter les listes candidates, particulièrement les têtes de liste, pour les encourager à signer le Pacte du Logiciel Libre et profiter de l’occasion pour les sensibiliser aux enjeux des libertés informatiques. L’April prend également part à l’initiative du Pacte pour la Transition.

Télécharger le PDF du Pacte du logiciel libre

Pacte du Logiciel Libre

Le Pacte du Logiciel Libre — disponible aux formats PDF et ODT — s’inscrit donc dans une double démarche : fournir une base au dialogue entre les citoyen⋅nes et les candidat·es avant les élections autour des enjeux du logiciel libre ; disposer d’engagements clairs pris en conscience. Il s’appuie sur la plateforme candidats.fr où la liste des signataires sera disponible et régulièrement mise à jour.

Les personnes candidates aux municipales sont invitées à nous retourner le pacte signé par voix postale ou en version numérisée par courriel, ainsi qu’à afficher leur engagement pour le logiciel libre sur leur site web.

Pacte pour la Transition

L’April prend également part à l’initiative du Pacte pour la Transition en vue des élections municipales de 2020 qui vise à proposer des mesures concrètes pour construire des communes plus écologiques, plus solidaires et plus démocratiques. Dans le cadre de ce pacte l’April porte une proposition : « Donner la priorité au logiciel libre dans le service public pour une informatique loyale au service de l’intérêt général ». La proposition s’accompagne de ressources utiles, d’argumentaires et d’exemples d’actions à mener au sein des collectivités. Ces actions sont regroupées en 3 niveaux du plus simple pour les communes n’ayant rien mis en œuvre sur le logiciel libre, au plus ambitieux. Les informations pour s’engager sont disponibles sur le site du Pacte pour la Transition et en particulier sur la page S’organiser.

Des collectivités s’engagent d’ores et déjà pour le logiciel libre, elles ont partagé leur expérience sur Libre à vous !

 

Retour d’expérience des villes de Grenoble et de Paris, le 28 mai 2019 (podcast et transcription)

Retour d’expérience de la ville de Nancy, le 14 janvier 2020 (podcast et transcription).

Retour d’expérience de la ville de Fontaine le 21 janvier 2020 (podcast et transcription).

Le label Territoires Numériques Libres (TNL), récompense chaque année des collectivités qui s’engagent pour le logiciel libre. (31 en 2019)

L’expérience de la Gendarmerie, même s’il ne s’agit pas d’une collectivité, est un cas d’école de migration réussie. Émission du 3 septembre 2019 (podcast et transcription).

Source april.org