Archive pour le mot-clef ‘Logiciels-Libres’

Firefox 71 active le picture-in-picture sous Windows, 1 000 milliards de traqueurs bloqués

Vendredi 6 décembre 2019

Firefox 71 est désormais disponible au téléchargement pour l’ensemble des utilisateurs sous Linux, macOS et Windows, sous forme de mise à jour depuis le navigateur ou de téléchargement depuis le site officiel.

Les nouveautés sont encore une fois assez nombreuses, et certaines sont particulièrement bienvenues. Notamment sous Windows, où le mode picture-in-picture est activé par défaut.

Il est donc possible de « sortir » n’importe quelle vidéo dans une fenêtre dédiée, qui reste toujours au premier plan. Le contrôle s’affiche à droite de la vidéo au survol de la souris. Le fonctionnement est le même que dans Opera, qui propose la fonction depuis longtemps. La fenêtre peut être fermée ou réintégrée dans Firefox, et possède son propre bouton de lecture/pause.

Les utilisateurs sous Linux et macOS n’auront pas trop longtemps à attendre, Mozilla prévoyant le déploiement du mode pip dans Firefox 72, prévu pour le 7 janvier.

On note également un gros changement pour la page about:config, intégralement refaite en HTML, un panneau d’informations plus complet pour les détails du certificat de sécurité et l’arrivée du mode kiosque pour les entreprises, qui permet d’afficher un site en masquant les éléments d’interface.

Parmi les autres nouveautés, signalons la reconnaissance par Lockwise (voir notre article) des sous-domaines et le remplissage automatique des identifiants concernés, une prise en charge des alertes Monitor par les lecteurs d’écran, des notifications quand des mineurs de cryptomonnaie sont détectés et l’accès à la liste des traqueurs bloqués pour le site en cours via le bouton bouclier à gauche de l’écran.

Firefox 71 corrige enfin douze failles de sécurité, dont sept sont considérées de dangerosité haute. Il y a donc tout intérêt à mettre à jour rapidement.

Notez que dans un billet de blog séparé, Firefox fait un point sur sa protection intégrée pour la vie privée. La fondation annonce avoir bloqué plus de 1 000 milliards de traqueurs depuis son activation en juillet dernier.

Télécharger Firefox 71

Source nextinpact.com

Mozilla exclut quatre extensions Firefox d’Avast et AVG

Vendredi 6 décembre 2019

La Fondation Mozilla dit avoir reçu des informations “crédibles” selon lesquelles ces extensions collecteraient des données personnelles et des historiques de navigation.

Avast Online Security, AVG Online Security, Avast SafePrice et AVG SafePrice. Ces quatre extensions Firefox ont été bannies par Mozilla au motif qu’elles ponctionneraient des données utilisateurs ainsi que des historiques de navigation. La Fondation Mozilla a pris cette décision sur la foi d’un rapport de Wladimir Palant, le créateur de l’extension Adblock Plus. Il a découvert que les extensions incriminées récoltaient bien plus de données qu’il ne leur en fallait pour fonctionner.

La collecte de l’historique de navigation est une pratique prohibée par Mozilla mais aussi Google. Or, Wladimir Palant dit avoir constaté que les deux extensions Avast (avertissent lorsque vous naviguez vers des sites malveillants ou suspects connus) ainsi que les deux extensions AVG (comparateurs de prix, coupons de réduction) sont toujours disponible sur le Chrome Web Store. Selon lui, “Les extensions n’ont été retirées du Chrome Web Store qu’après une couverture médiatique considérable”. D’où sa démarche publique pour attirer l’attention et obtenir le retrait de ces extensions trop intrusives. (Eureka Presse).

Source zdnet.fr

Allemagne : la CDU veut donner la priorité au logiciel libre

Vendredi 6 décembre 2019

Le logiciel libre est une arme anti-GAFAM et un outil permettant de stimuler la concurrence en Allemagne. Le parti CDU tient à en faire une priorité stratégique et politique. Satisfecit de la FSFE.

Lors de sa dernière convention, qui se tenait à Leipzig fin novembre, la CDU (démocrates chrétiens) a annoncé sa volonté de rendre accessible au public tout développement de logiciel réalisé avec des fonds publics. Traduction : des API à la fois ouvertes et libres pour faciliter le développement tiers.

L’idée de la formation politique d’Angela Merkel est de donner la priorité aux logiciels libres et aux standards ouverts dans le processus de numérisation de l’État allemand. L’attribution des contrats et des financements publics devrait être, selon la CDU, soumise à l’acceptation et au respect des principes du logiciel libre et des normes ouvertes.

L’idée défendue est celle d’une stimulation saine de la concurrence entre les éditeurs d’applications pour défier les principaux acteurs du domaine, allusion à peine voilée aux GAFAM contre lesquels l’Allemagne mène un lent combat de résistance. Il passe par exemple par l’adoption de solutions de cloud souveraines pour les différents niveaux de pouvoirs. Des solutions basées, notamment, sur le nuage Nextcloud.

Dans un communiqué, la FSF Europe salue cette volonté politique affichée et la soutient, rappelant par ailleurs l’existence de sa campagne « Public Money, Public Code » (argent public, code public).

Source toolinux.com

Sauvons le .org !

Jeudi 28 novembre 2019

L’April soutient la lettre ouverte demandant de stopper la vente de Public Interest Registry (PIR), organisme sans but lucratif qui gère le domaine internet « .org », à un fonds d’investissement privé (Ethos Capital).

Le domaine « .org » concerne avant tout les organisations à but non lucratif. Il est utilisé par exemple par la Free Software Foundation (FSF), l’Electronic Frontier Foundation (EFF), Wikipédia, Internet Archive, Framasoft, Creative Commons, LinuxFr.org et bien sûr, l’April.

Ce domaine est géré par une organisation sans but lucratif Public Interest Registry (PIR), détenue par l’Internet Society. PIR va désormais appartenir à un fonds d’investissement privé (Ethos Capital), si ce changement est validé début 2020.

Ce changement suscite d’importantes craintes, en termes de coût d’une part (le tarif d’enregistrement d’un sous-domaine en « .org » était plafonné jusqu’à récemment), mais aussi en termes de risques de censure. L’EFF a lancé une campagne « Save .ORG » pour expliquer les dangers d’un tel changement et pour demander l’annulation de la vente de PIR à Ethos Capital. La campagne prend la forme d’une lettre adressée à Andrew Sullivan président de l’Internet Society. Nous vous encourageons à co-signer la lettre.

Lire et co-signer la lettre ouverte

Pour en savoir plus (en français) :

« .org » : l’un des plus vieux domaines du net en danger ?

Que va changer la vente de l’extension de nom de domaine .org à un fonds privé?

Sauvez le .org !

Source april.org

April à Marseille

Mercredi 27 novembre 2019

april-19-11-21-marseille-foyer-du-peuple

Le noyau Linux 5.4 est disponible, quoi de neuf ?

Mercredi 27 novembre 2019

Linus Torvalds vient d’annoncer disponibilité d’un noyau Linux 5.4. Présentée comme une version importante, il introduit de nouvelles fonctionnalités, renforce la sécurité et profite des pilotes mis à jour pour un meilleur support matériel.

Le noyau Linux 5.4 est en développement depuis plusieurs semaines. Il a bénéficié de plusieurs publications afin d’obtenir ce titre de Release Candidate. Sa sortie permet d’implémenter des nouveautés. Par exemple nous avons la prise en charge du système de fichiers exFAT de Microsoft. Elle est désormais intégrée au noyau afin de proposer le support en natif d’un périphérique de stockage formatés exFAT. En parallèle une fonction de verrouillage du noyau fait son apparition. Elle est proposée en tant que module de sécurité pour empêcher certaines applications d’avoir trop de liberté. Il s’agit d’une nouvelle couche de protection permettant d’exécuter un logiciel tout en bloquant certains acteurs malveillants.

Le noyau Linux 5.4 ajoute la prise en charge des GPU Navi 12 et 14, Arcturus et de l’APU Dali. De plus, le monitoring des températures des Ryzen 3000 est annoncé ainsi qu’un meilleur équilibrage de charge avec des CPU EPYC.

Noyau Linux 5.4, un peu de patience

Parmi les autres fonctionnalités nous pouvons citer la prise en charge des processeurs Intel Tiger Lake, du SoC Qualcomm Snapdragon 855, des SoC Intel Lightning Mountain, une gestion améliorée de la mémoire des applications sur Android et un nouveau pilote « virtio » (virtio-fs) dit « haute performance » pour le partage de fichiers entre hôtes et invités. A cela s’ajoute une fonction de sécurité nommée fs-verity pour la détection d’une falsification de fichiers.

Les sources du noyau Linux 5.4 peuvent être téléchargées dès maintenant sur kernel.org si vous souhaitez le compiler vous-même. Cette méthode est recommandée uniquement pour les utilisateurs avancés. Dans le cas contraire de la patience est nécessaire. Il faut attendre son arrivée dans les référentiels de logiciels stables des grandes distributions GNU / Linux.

A noter que ce noyau Linux 5.4 est une branche « principale». Bien que stable il est encore considéré comme une version « préliminaire » n’ayant pas tous les atouts pour un déploiement en masse.  Ceci aura lieu après la publication de la premiers version 5.4.x,. Ceci se produit généralement une ou deux semaine après la publication officielle de la branche principale.

Source ginjfo.com

Firefox 72 va vous débarrasser d’une des plaies du Web

Dimanche 10 novembre 2019

La prochaine grosse mise à jour du navigateur Web de Mozilla, attendue pour 2020, pourrait bien ennuyer beaucoup de sites Internet qui proposent l’envoi de notifications aux personnes qui surfent sur leurs pages par le biais de fenêtres de dialogue.

« Souhaitez-vous recevoir des notifications de la part de notre site Web ? » Ce message, vous l’avez forcément vu s’afficher durant vos longues sessions de surf sur la Toile ces dernières années. Il apparaît sous forme de pop-up dès votre arrivée sur un site, généralement d’informations, en bas de l’écran. En toute innocence. C’est une pratique courante et légale que beaucoup de sites utilisent pour vous fidéliser, se rappeler à votre bon souvenir et vous prévenir lorsque du contenu tout frais vient d’être mis en ligne.

A lire aussi : Mozilla veut accélérer les sorties de Firefox dans le futur

C’est en réalisant une étude que les développeurs de Firefox ont compris que ces messages ennuient les utilisateurs. Ils répondent bien souvent (pour ne pas dire systématiquement) « Pas maintenant » à la question ci-dessus… jusqu’à leur prochaine visite si d’aventures leur choix n’a pas été conservé par le site ou le navigateur (cookie). C’est pourquoi Mozilla va proposer dans la prochaine grosse mise à jour de Firefox (la version 72) prévue pour le mois de janvier prochain de purement et simplement cacher ces pop-ups par défaut.

A lire aussi : Comment supprimer l’historique de saisie automatique sur Firefox et Google Chrome

Pour les faire réapparaître à l’écran, il faudra que l’utilisateur clique sur un petit logo en forme de bulle de dialogue, situé au niveau de la barre d’adresse (un peu comme pour activer le module Flash aujourd’hui) et indique au navigateur que, pour ce site, il souhaite voir les pop-ups s’afficher.

Télécharger Mozilla Firefox 70 pour Windows 32-bit
Télécharger Mozilla Firefox 70 pour Windows 64-bit
Télécharger Mozilla Firefox 70 pour macOS

A l’heure actuelle, si vous utilisez Firefox 70, les fenêtres de dialogue affichées par le navigateur ont remplacé l’option « Pas maintenant » par « Ne jamais autoriser » pour vous débarrasser définitivement des requêtes.

Source 01net.com

Les Logiciels Libres

Dimanche 3 novembre 2019

Les Logiciels Libres, vous donne rendez-vous avec l’ April le 21 novembre 2019 à partir de 18h30 au Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.

Les logiciels Libres représentent un enjeu majeur, autant dans la maîtrise des outils qu’on utilise au quotidien.

Quel est donc le projet de société que délimitent les logiciels Libres, et en quoi cette question est-elle fondamentale dans notre démocratie?

C’est à ces questions que répondra Jean-Christophe Becquet président de l’April, association que l’on ne présente plus.

Suite à ces échanges un apéro est prévu.

Vous pouvez vous inscrire rendez-vous sur le pad

 

Plan d’accés

Firefox 70 : focus sur l’inspecteur d’accessibilité de Mozilla

Dimanche 3 novembre 2019

L’Inspecteur d’accessibilité est disponible par défaut depuis le lancement de Firefox 63 et a été continuellement développé. La mise à jour Firefox 70 apporte un grand nombre d’améliorations. Les voici.

La Fondation Mozilla encourage les développeurs à rendre leurs contenus accessibles, quelles que soient les capacités physiques et cognitives d’une personne et la manière dont elle accède à Internet.

Elle a, pour cela, développé un ensemble d’outils et de fonctionnalités sous la bannière « inspecteur de l’accessibilité« . Objectif : permettre aux gestionnaires de sites web et aux développeurs de tester le niveau d’accessibilité de leurs sites internet et de résoudre les problèmes les plus courants.

C’est le travail confié à A11y, une communauté composée d’une centaine de bénévoles manifestant des besoins spécifiques en matière d’accès et de développement pour Internet. A11y désigne également la référence à la communauté d’experts en accessibilité chez Mozilla.

Les nouveautés avec Firefox 70

Avec le lancement de Firefox 70, plusieurs nouvelles fonctionnalités snt désormais disponibles dans les outils de développement Firefox.

Contrôles au clavier : les problèmes de navigation au clavier et d’acuité visuelle créent souvent des difficultés d’accessibilité pour divers types d’utilisateurs et utilisatrices. Firefox intègre désormais un correcteur pour les problèmes courants liés au clavier et à l’acuité, tout en expliquant comment les résoudre.

Contraste : l’inspecteur d’accessibilité permet de vérifier le contraste des couleurs en pleine page. Il examine aussi les trois types de problèmes de contraste des couleurs identifiés par les règles pour l’accessibilité des contenus web 2.1.

Simulateur de déficience de perception des couleurs : Firefox intègre désormais un nouvel outil qui simule sept types de déficiences de perception des couleurs (ou daltonisme). Les personnes développant des sites web peuvent ainsi avoir un aperçu de la manière dont les personnes souffrant d’un handicap visuel verraient la page. De plus, il permet aux développeurs de savoir s’ils ont coloré quelque chose sans offrir d’alternative, et qui ne pourrait pas être perçu par une personne souffrant de daltonisme.

Sélecteur d’accessibilité : les internautes utilisant une souris pourront analyser les éléments d’un site web à l’aide du sélecteur d’accessibilité, un outil qui met en évidence un élément et affiche ses propriétés. Firefox affiche une barre d’information qui montre le nom, la fonction et le rapport de contraste des couleurs de l’élément.

Source : le blog Hacks de Mozilla (en anglais).

Linux Mint 19.3 alias Tricia est annoncé pour Noël

Dimanche 3 novembre 2019

Le projet Linux Mint a publié une nouvelle lettre d’information mensuelle. Elle propose d’importantes informations autour du développement de cette distribution linux populaire en particulier concernent ses prochaines versions.

Que devez-vous retenir.

  • Le nom de code de Linux Mint 19.3 est Tricia,
  • Sa sortie est prévue pour Noel 2019,
  • Il est prévu l’adoption du noyau Linux 5.0 et Xorg 1.20,
  • Les éditions Cinnamon, MATE et Xfce en 32 bits et 64 bits sont prévues.

Le mois dernier, le chef de projet Linux Mint, Clement Lefebvre, a confirmé que le développement de Linux Mint 19.3 avait commencé. La version finale est prévue normalement pour Noel. Elle va proposer de nombreuses améliorations et des mises à jour de composants et d’applications.

Nous connaissance désormais son nom de code. Linux Mint 19.3 porte l’appélation interne « Tricia ». Le système d’exploitation se base sur la distribution Linux Ubuntu 18.04.3 LTS (Bionic Beaver) de Canonical. L’équipe de développement a prévu une mise à jour des piles de noyau et graphique basée sur le noyaux Linux 5.0 et du serveur d’affichage X.Org 1.20. L’un des objectifs est d’améliorer la compatibilité avec le matériel de dernière génération.

Clément Lefebvre explique

« La prochaine version de Linux Mint s’appellera « Tricia ». Elle sortira avec les environnements de bureau Cinnamon, MATE et Xfce en 32 bits et 64 bits juste avant Noël. Pour renforcer la compatibilité avec le matériel moderne, Linux Mint 19.3 sera livré avec le noyau 5.0 et Xorg 1.20. »

Linux Mint 19.3 alias Tricia

Linux Mint 19.3 bénéficiera de nombreuses améliorations et fonctionnalités comme par exemple une meilleure prise en charge des écrans HiDPI / 4K en Cinnamon et MATE. Il faut s’attendre à des icônes claires sur tous les ordinateurs de bureau et de nouveaux écrans de démarrage pour GRUB et Plymouth.

VLC Media Player et Xplayer vont disparaitre au profil de Celluloid 0.17 qui est basé sur le célèbre lecteur multimédia MPV. Tomboy a également remplacé par Gnote 3.34. Enfin, l’édition Xfce sera livrée avec le dernier environnement de bureau Xfce 4.14, qui prend en charge le support GTK3 et le support initial HiDPI.

Source ginjfo.com