Archive pour la catégorie ‘Ubuntu’

Comment installer le terminal Ubuntu sur Windows 10

Mardi 23 juillet 2019

Canonical vient de publier un tutoriel d’assistance à destination de ceux qui souhaitent bénéficier du fabuleux terminal Ubuntu, disponible gratuitement pour Windows 10. Mode d’emploi.

Comme tout utilisateur de Linux qui se respecte, vous savez que le terminal est l’endroit par excellence où la magie opère. Qu’on parle de gestion de fichiers, de développement d’administration à distance, des milliers de tâches sont disponibles depuis le terminal Ubuntu.

Ces fonctions, on les retrouve désormais dans le terminal Ubuntu de Windows 10. Quelques exemples :

gestion de paquetages (packages), de mises à jour et de la sécurité ;
Bash, Z-Shell, Korn et d’autres environnements shell sans machine virtuelle ou dual boot ;
exécution d’outils natifs comme SSH, git, apt, dpkg depuis un ordinateur Windows.

Installer Ubuntu Terminal sur Windows 10

Vous devez disposer de Windows 10 avec la mise à jour « Windows 10 Fall Creator update » (octobre 2017), car elle inclut le fameux Windows Subsystem for Linux nécessaire pour faire tourner le terminal Ubuntu. Depuis le Microsoft Store, cherchez le terme Ubuntu et, dès que vous avez trouvé l’application, cliquez sur Installer.

Voilà. Ubuntu peut être lancé comme n’importe quelle autre application Windows 10 depuis le menu d’applications. La première exécution est la plus longue, à cause de la phase d’initialisation et d’installation. Vous devrez simplement définir un nom d’utilisateur et un mot de passe propres à Ubuntu.

Consultez le tutoriel depuis le site officiel de Canonical.

Source toolinux.com

Ubuntu revient en partie sur son passage forcé au tout 64 bits

Samedi 29 juin 2019

La récente décision de Canonical de se passer de moutures 32 bits pour Ubuntu 19.10 et les versions ultérieures crée plus de remous que prévu. Valve prévoit de couper le support de la distribution pour Steam alors que Wine est bien embêté.

La semaine dernière, Canonical annonçait l’inévitable : dès la prochaine version d’Ubuntu, attendue comme d’habitude pour octobre, le système ne sera plus disponible qu’en 64 bits. Cette décision rejaillit tant sur les variantes officielles (Kubuntu, Xubuntu, etc.) que les distributions dérivées, dont Mint. Elle entraine donc de nombreux systèmes dans son sillage.

Elle était cependant prévisible, car le matériel purement 32 bits est devenu très rare et des plateformes importantes ont déjà fait le grand saut ou s’y préparent activement (macOS par exemple). Les avantages sont nombreux en termes de sécurité, de performances et surtout de maintenance, puisque de nombreux paquets ne nécessitent alors plus d’entretien.

Pourtant, ce sont bien ces paquets dont dépendent certaines applications, et pas des moindres.

Source nextinpact.com

Une entrée en bourse est toujours prévue pour Canonical (Ubuntu)

Dimanche 5 mai 2019

Si le chiffre d’affaires de Canonical est dopé par l’IoT et le cloud, la distribution Ubuntu Linux de bureau génère des revenus de plus en plus importants. D’ailleurs, l’IPO est toujours sur la table pour Shuttleworth.

Mark Shuttleworth, fondateur d’Ubuntu et PDG de Canonical, s’est laissé aller à quelques confidences dans le cadre de l’Open Infrastructure Summit qui s’est tenu à Denver en début de semaine.

Selon des propos rapportés par ZDNet : « Nous voyons un grand nombre d’entreprises souscrire à des offres de support de Linux pour le bureau, notamment auprès des ingénieurs en intelligence artificielle. (…) D’ailleurs, nous voyons émerger une forte demande en support commercial de l’édition desktop d’Ubuntu. »

Qu’est-ce qui a fondamentalement changé ? Pour Shuttleworth, l’intérêt pour le support desktop « existait déjà, mais de manière plus officieuse, auprès des développeurs » : « On était davantage dans des déploiements de type ’don’t ask don’t tell’ (sous le manteau), mais aujourd’hui, ce sont les équipes IA qui réclament ce support et le sujet est pris plus au sérieux. »

Cloud et IoT tiennent les cordons de la bourse

Par rapport au cloud et à l’IoT, le desktop Linux ne rapporte pas des sommes importantes, mais cela ne signifie pas non plus que ces revenus sont négligeables. D’ailleurs, la bourse est toujours sur la feuille de route du patron, même s’il n’y a pas encore de date fixée.

Les objectifs sont pourtant clairement dessinés… et de plus en plus plausibles : « Plus de 200 millions de revenus (Ndlr : en dollars US), une croissance franche et l’alignement des planètes autour du cloud et de l’IoT. » Le cloud répond déjà franchement à ces critères : « 2 tiers des clouds publiques utilisent Ubuntu Linux. Bien sûr, ce peut être sur Azure, chez Google, chez Amazon, mais peu importe, c’est Ubuntu qui est à la manœuvre dans tous les cas. »

Source toolinux.com

Ubuntu 19.04 cache l’essentiel de ses nouveautés sous le capot

Vendredi 19 avril 2019

La bêta publique d’Ubuntu 19.04 est disponible depuis quelques jours maintenant. Elle n’offre pas un grand nombre de nouvelles fonctions, mais se distingue par une série d’optimisations visibles, particulièrement en cas de ressources limitées. Le système ne gardera toutefois pas longtemps ces améliorations pour lui seul.

Comme toujours en avril, une nouvelle version d’Ubuntu se prépare. Nommée Disco Dingo, la 19.04 proposera une évolution très en douceur de la distribution GNU/Linux, dans la lignée de la précédente.

Comme nous allons le voir en effet, l’essentiel du travail des développeurs a consisté à intégrer des nouveautés provenant de composants tiers mais majeurs, en particulier le noyau Linux 5.0 et GNOME 3.32 (avec son Shell). Ce qui fait également d’Ubuntu 19.04 une version intéressante sur un plan technique, l’équipe ayant travaillé les performances du système.

Avec de vrais résultats à la clé.

Télécharger la bêta d’Ubuntu 19.04

Source nextinpact.com

Ubuntu Linux : mettre à jour son système en 2 minutes !

Lundi 18 mars 2019

 

Ce tutoriel vous explique comment mettre à jour Ubuntu Linux en mettant à jour tous les paquets installés sur votre système. Deux méthodes vous sont proposées : avec le Terminal ou avec le Gestionnaire de mises à jour.

Pour rappel, un paquet est une archive contenant les fichiers nécessaires à l’installation d’un logiciel sur Ubuntu Linux. Pour faire simple, un paquet = un logiciel.

Mettre à jour ses paquets, c’est donc mettre à jour tous ses logiciels ainsi que leurs dépendances (un paquet nécessite souvent la présence d’un ou plusieurs autres paquets pour fonctionner). Pour plus d’informations : Télécharger et installer des logiciels sur Ubuntu Linux.

Vous allez voir qu’il est BEAUCOUP de plus simple de mettre jour son système avec Ubuntu qu’avec Windows, c’est le moins que l’on puisse dire !

Méthode n°1 : avec le Terminal

  1. Ouvrez le Terminal
  2. Mettez à jour la liste des paquets :
sudo apt update

Dans la capture ci-dessous, on voit que 263 paquets peuvent être mis à jour.

Affichez les paquets pour lesquels une mise à jour est disponible

apt list --upgradable

Mettez à jour les paquets installés sur le système avec au choix :

sudo apt upgrade

upgrade : les paquets seront remplacés par des versions plus récentes, mais sans qu’aucun autre paquet ne soit ajouté ou suprimé. Par exemple, une nouvelle version se Firefox sera installée avec apt upgrade.

sudo apt full-upgrade

full-upgrade : même chose que apt upgrade, mais supprime des paquets si cela est nécessaire pour installer les nouvelles versions des paquets.

 supprimez tous les paquets devenus obsolètes et qui ne sont plus nécessaires :

sudo apt autoremove

 supprimez le cache des paquets qui ne peuvent plus être télécharger :

sudo apt autoclean

Et voilà, votre Ubuntu est à jour ! Tous les paquets du système ont été mis à jour.

Source lecrabeinfo.net

 

Ubuntu : économiseur d’écran

Mardi 21 juin 2011

La question

Une question revient souvent lorsque l’on installe pour la première fois Ubuntu pour une personne qui découvre ce système d’exploitation : peut-on faire en sorte qu’aucun mot de passe ne soit demandé pour désactiver l’économiseur d’écran ?

Lire le reste de cet article »

Une première : une distribution GNU/Linux…

Samedi 2 avril 2011

… la fenêtre de l’Espace Culture et Multimédia de la médiathèque de Martigues

Après cinq ans de partenariat avec la médiathèque de Martigues, l’ULLM (Utilisateurs de Logiciels Libres du pays Martégal) a pu pour la première fois, le jeudi 31 mars 2011, proposer un atelier pratique, permettant au public de vraiment utiliser une distribution GNU/Linux : la distribution Ubuntu.

Un fond d'écran inhabituel

Un fond d'écran inhabituel

Lire le reste de cet article »

Configurer Ubuntu 10.4 LTS

Mardi 29 mars 2011

Ubuntu est proposé sous forme d’un liveCD qui ne contient que les programmes nécessaires pour une utilisation courante.

Les sources, dépôts, installées ou installables par défaut en cochant leurs cases, sont accessible par :

Système → Administration → Sources logiciels

Lire le reste de cet article »

Ajouter un élément au tableau de bord dans Ubuntu

Mardi 23 novembre 2010

Vous voulez ajouter un nouvel élément (applet) à un tableau de bord. Rien de plus simple. Prenons un exemple. Par inadvertance, ou mystérieusement, l’applet « Lste des fenêtres » a disparu de la barre des tâches située au bas de l’écran. Il faut d’abord savoir que dans le vocabulaire ubuntien une barre de tâches est appelée tableau de bord et que l’applet qui permet de faire apparaître la liste des fenêtres ouvertes sur un ou plusieurs bureau se nomme…«Liste des fenêtres».

Résumons : nous voulons installer dans le tableau de bord horizontal situé au bas de l’écran l’applet « Liste des fenêtres »…Action Lire le reste de cet article »

Ajouter ou supprimer des logiciels avec synaptic

Samedi 10 juillet 2010

Le logiciel synaptic est installé par défaut pour la distribution Ubuntu. Il permet de supprimer ou d’installer des paquets (un ensemble de logiciels) en utilisant une interface graphique. Dans ce modeste tutoriel nous n’examinerons pas les nombreuses autres fonctionnalités offertes par Synaptic.

Pour ouvrir Synaptic, il faut cliquer sur le menu Système->Administration->Gestionnaire de paquets Synaptic, comme le montre la copie d’écran ci-dessous.

menu_synaptic

Accès au menu synaptic

Une fois activé ce menu, Ubuntu vous demande d’abord le mot de passe nécessaire pour réaliser des tâches d’administration sur le système. Il s’agit du mot de passe que vous avez fourni lors de l’installation d’Ubuntu.

Lire le reste de cet article »