Canonical Ubuntu 22.04 LTS : tous les détails

Featured

Nous vous l’annoncions mercredi dernier. La dernière version LTS du système d’exploitation Ubuntu 22.04 est disponible depuis quelques jours. Voici toutes les nouveautés apportées par cette mise à jour importante.

Dans son communiqué officiel, Canonical vante les mérite de son système d’exploitation pour les entreprises et les institutions, parlant de « bonds en avant significatifs en matière de confidentialité dans le cloud, de noyau en temps réel pour les applications industrielles et de conformité à Active Directory, PCI-DSS, HIPAA, FIPS et FedRAMP pour les entreprises« . Ubuntu est d’ailleurs la seule distribution Linux prenant en charge les VM Azure Confidential.

« Notre mission est d’être une plateforme open-source sécurisée, fiable et cohérente – partout« , déclarait lors de la présentation officielle Mark Shuttleworth, le PDG de Canonical. « Ubuntu 22.04 LTS stimule l’innovation pour les industries ayant des besoins de sécurité d’infrastructure exigeants, tels que les télécommunications et l’automatisation industrielle dans leur transformation numérique. »

Ubuntu 22.04 : quoi de neuf ?

Ubuntu Desktop opte automatiquement pour le noyau Linux 5.17 sur les dernières générations de périphériques certifiés, avec d’autres nouveautés à tous les étages :

BlueZ 5.63 57
CUPS 2.4 22
NetworkManager 1.36 68
Mesa 22 44
GNOME 42
Poppler 22.02 29
PulseAudio 16 81
xdg-desktop-portal 1.14 28
LibreOffice 7.3
Firefox 99
Thunderbird 91

Ubuntu Desktop 22.04 LTS bénéficie d’améliorations significatives en termes de convivialité, de batterie et de performances avec l’arrivée officielle de GNOME 42, notamment grâce aux profils d’alimentation GNOME.

L’ergonomie n’est pas oubliée : Ubuntu 22.04 LTS propose dix couleurs d’accentuation différentes, appliquées aux variantes sombres et claires du thème Yaru, ainsi que la plus vaste sélection de fonds d’écran communautaires à ce jour dans la distribution.

L’OS apporte de nombreuses optimisations au niveau des pilotes graphiques Intel et Raspberry Pi.

Enfin, Ubuntu 22.04 LTS ajoute Rust et passeà OpenSSL v3, avec de nouveaux algorithmes pour une sécurité accrue.

ARM et Rapsberry Pi

Ubuntu 22.04 LTS est la première version LTS avec le support d’Ubuntu Desktop sur le Raspberry Pi 4. La prise en charge va désormais du Raspberry Pi Zero 2W au Raspberry Pi 4 avec 2 Go, ce qui en fait un ’environnement de bureau de développement beaucoup plus abordable encore.

Pour garantir de bonnes performances sur Arm, Canonical a également optimisé les images Ubuntu 22.04 LTS pour AWS Graviton. Sur AWS, Ubuntu est disponible à partir d’EC2.

Windows Subsystem for Linux

Les utilisateurs d’Ubuntu WSL peuvent passer directement à la version 22.04 LTS. Ubuntu WSL offre une meilleure intégration avec les environnements de développement natifs de Windows, comme Visual Studio Code et Docker Desktop. Les utilisateurs peuvent désormais mélanger les commandes Windows et Linux.

Télécharger Ubuntu 22.04

Vous pouvez télécharger gratuitement la dernière version LTS d’Ubuntu, pour les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables. Plusieurs versions sont déjà disponibles :

Ubuntu Desktop et Server
Ubuntu Cloud
Lubuntu
Kubuntu
Ubuntu Budgie
Ubuntu Kylin
Ubuntu MATE
Ubuntu Studio
Xubuntu

L’image de base Ubuntu 22.04 LTS est également disponible sur Docker Hub.

Support LTS

LTS signifie support à long terme, c’est-à-dire cinq ans, jusqu’en avril 2027. Ubuntu 22.04 bénéficiera ainsi de mises à jour de sécurité et de maintenance gratuites, garanties.

Configuration recommandée

La configuration minimale recommandée pour Ubuntu 22.04 :

Processeur double cœur de 2 GHz
4 Go de mémoire système
25 Go d’espace libre sur le disque dur
Accès à internet
Un lecteur de DVD ou un port USB pour le support d’installation.

Source toolinux.com

Ubuntu 22.04 va sortir, avec son nouveau logo

Featured

Ubuntu 22.04 LTS, actuellement en version bêta, sortira le 21 avril prochain. L’occasion de revenir sur les changements subtils, mais surtout symboliques, du fameux logo que Canonical a revu pour l’occasion. Qu’est-ce qui change exactement ?

À l’approche de la sortie d’Ubuntu 22.04 LTS, qui va notamment inaugurer le nouvel installateur basé sur Flutter, c’est le logo d’Ubuntu qui s’offre un nettoyage de printemps. Les explications se trouvent sur le blog officiel.

D’où vient le logo d’Ubuntu ?

Le logo représente en réalité ce que Canonical appelle le « Circle of Friends », à savoir le Cercle des amis.

Quoi de neuf dans la nouvelle version du logo ?

Dans cette nouvelle version, ce qui n’a pas changé, c’est la combinaison classique de couleurs blanc sur orange, mais « la nouvelle version arbore des lignes épurées qui lient encore plus étroitement le Cercle des amis« . « Il est également un peu plus logique que les têtes soient maintenant à l’intérieur du cercle, se faisant face et se connectant plus directement« , explique Canonical.

Pourquoi le logo a été revu

Marcus Haslam, le designer à l’origine, en dit plus sur le processus de refonte : « Il y a treize ans, tout comme aujourd’hui, le processus a été long et minutieux pour parvenir à la version finale. Avec notre PDG, Mark Shuttleworth, nous avons eu carte blanche dans notre réflexion à chaque fois. Nos valeurs n’avaient pas changé à l’époque et elles n’ont pas changé aujourd’hui. Au bout du compte, rien n’avait plus de sens qu’actualiser le Cercle des amis pour lui donner un aspect plus contemporain. Le fait de boucler la boucle et d’y revenir a été une puissante affirmation de nos valeurs.«

Quand sort Ubuntu 22.04 ?

Ubuntu 22.04 sortira le 21 avril 2022. Nous vous informerons de la sortie et des nouveautés.

Vidéo

Ubuntu Touch OTA-22 disponible pour smartphones et tablettes

Featured

Une nouvelle mise à jour du système d’exploitation Ubuntu Touch, à destination des terminaux tactiles, est disponible depuis quelques heures. Sur quels modèles ? Quoi de neuf ? Tous les détails.


Accéder directement : C’est quoi Ubuntu Touch ?
Ubuntu Touch OTA-22
Smartphones compatibles (et tablettes)
Installation Ubuntu Touch
Applications et App Store

C’est quoi Ubuntu Touch ?

Ubuntu Touch est une version mobile du système d’exploitation Ubuntu pour les appareils mobiles.

Histoire

La première version smartphone a été dévoilée le 2 janvier 2013. Le projet Ubuntu Phone de Canonical a rapidement été arrêté. Une partie des développeurs de la communauté Ubuntu Touch décide de créer une fondation à but non lucratif basée en Allemagne, UBPorts.

Applications de base

Ubuntu Touch est livré préinstallé avec un ensemble d’applications de base aux côtés des fonctionnalités principales du smartphone. Ubuntu Touch est fourni avec des applications comme Navigation (OpenStreetMap), Dekko (e-mail) ou encore InstantFX (montage photo). On peut télécharger des applications supplémentaires via un app store libre.

Usage

Le système d’exploitation est adapté pour fonctionner naturellement dans un environnement mobile à écran tactile, mais il est également capable de fonctionner comme un ordinateur de bureau en mode desktop, comme on peut le voir ci-dessous.

Pour cela, il suffit de le connecter à des périphériques comme une souris, un écran et un clavier. C’est le principe de convergence d’Ubuntu Touch.

Ubuntu Touch OTA-22 : quoi de neuf ?

Comme on peut le lire sur le blog officiel, les nouveautés d’Ubuntu Touch sont nombreuses :

Support de la caméra dans le navigateur Morph. Les appels vidéo fonctionnent enfin
Pour certains appareils dotés d’une radio FM, elle fonctionne désormais dans la plupart des cas
Les applications QQC2 suivent maintenant le thème du système, si celui-ci est réglé sur sombre
L’écran d’accueil (écran de verrouillage) a été amélioré
Pour les Pixel 3a / 3a XL, beaucoup d’améliorations sur la qualité du son et le contrôle du volume
Le portage est désormais complet pour les Oneplus 5 / 5T
WebGL enfin activé pour la plupart des appareils
Autocomplétion du clavier dans l’application de numérotation

Cette version d’Ubuntu Touch est toujours basée sur Ubuntu 16.04. Les prochaines versions d’Ubuntu Touch seront basées sur Ubuntu 20.04.

Sur quels appareils puis-je installer Ubuntu Touch OTA-22 ?

La liste officielle des téléphones et tablettes compatibles est la suivante.

Asus Zenfone Max Pro M1
BQ E4.5 Ubuntu Edition
BQ E5 HD Ubuntu Edition
BQ M10 (F)HD Ubuntu Edition
BQ U Plus
Cosmo Communicator
F(x)tec Pro1
Fairphone 2
Fairphone 3
Google Pixel 2 and 2 XL
Google Pixel 3a and 3a XL
Nexus 6P
LG Nexus 4
LG Nexus 5
Meizu MX4 Ubuntu Edition
Meizu Pro 5 Ubuntu Edition
Nexus 7 2013 (Wi-Fi et 4G)
OnePlus One
OnePlus 2
OnePlus 3 and 3T
Oneplus 5 and 5T
OnePlus 6 and 6T
Samsung Galaxy Note 4 (910F, 910P, 910T)
Samsung Galaxy S3 Neo+ (GT-I9301I)
Sony Xperia X
Sony Xperia X Compact
Sony Xperia X Performance
Sony Xperia XZ
Sony Xperia Z4 Tablet (LTE et Wi-fi)
Vollaphone et Vollaphone X
Xiaomi Mi A2
Xiaomi Mi A3
Xiaomi Mi MIX 3
Xiaomi Poco F1
Xiaomi Poco M2 Pro
Xiaomi Redmi 3s/3x/3sp (land)
Xiaomi Redmi 4X
Xiaomi Redmi 7
Xiaomi Redmi Note 7 et 7 Pro
Xiaomi Redmi 9 and 9 Prime
Xiaomi Redmi Note 9, 9 Pro, 9 Pro Max et 9S

Le PinePhone et le PineTab Pine64 sont mis à jour indépendamment du reste de ces appareils. Attention, le canal stable pour le PinePhone et le PineTab ne recevra pas de mise à jour étiquetée « OTA-22 ».

On remarquera que la plupart des modèles sont plus anciens, d’où l’importance d’une gestion optimisée de la mémoire.

Où trouver des applications pour Ubuntu Touch ?

Outre les applications officielles de base, il est possible de télécharger des applications pour Ubuntu Touch depuis l’Open Store, qui est une boutique en ligne de logiciels libres et open source pour le système d’exploitation mobile. On y trouve même un navigateur Tor (Onion Browser) ou encore Deezer.

Comment installer Ubuntu Touch ?

Vous pouvez utiliser n’importe quel ordinateur : l’application est disponible pour Windows, Linux et macOS depuis cette page. Pour Linux, l’outil pour installer Ubuntu Touch est disponible aux formats Snap, deb et AppImage.

Contrairement à certains systèmes d’exploitation Android, l’installateur UBports officiel permet de simplifier la procédure. Il faudra toutefois disposer d’un terminal débloqué pour installer Ubuntu Touch.

Source toolinux.com

Ubuntu 22.04 : vous pourrez peut-être en finir avec ce thème violet

Featured

a prochaine version stable d’Ubuntu , la distribution de Linux la plus populaire, pourrait apporter une fonctionnalité réclamée par certains utilisateurs.

Ubuntu 22.04 pourrait embarquer une option permettant enfin de remplacer le thème violet par une autre couleur.

De nouvelles couleurs pour Ubuntu

Marre du thème violet d’Ubuntu ? Vous n’êtes pas les seuls. Face aux demandes des utilisateurs et utilisatrices, Canonical a annoncé travailler sur une nouvelle fonctionnalité qui permettrait de choisir une couleur dominante au sein du thème Yaru. Cela se limiterait néanmoins à une palette de couleurs prédéterminées, à l’instar de ce qui se fait pour macOS et Windows 11 . Une approche qui est également similaire à ce que proposent Elementary OS et Linux Mint .

La liste exacte reste encore à déterminer, mais les développeurs partiraient sur sept à huit couleurs (orange, jaune, rouge, turquoise, bleu, violet, vert et rose), dont il ne serait vraisemblablement pas possible de modifier les teintes et la saturation. Quid du thème GNOME Shell ? Il devrait également hériter de la nouvelle nuance choisie, mais ultérieurement. Canonical précise que cela nécessitera un temps de développement supplémentaire.

La fonctionnalité est certes en développement, mais son déploiement n’est pas gravé dans le marbre. Si elle venait à ne pas être assez peaufinée d’ici le lancement d’Ubuntu 22.04 LTS, prévu pour avril 2022, elle pourrait finalement ne pas être incluse. Cela semble malgré tout bien engagé.

Source clubic.com

Le nouvel installateur Ubuntu est disponible (bêta publique)

Featured

En février dernier, Martin Wimpress annonçait via son compte Twitter le rafraîchissement de l’interface d’installation d’Ubuntu. Six mois plus tard, il est possible de le tester.

C’est en sa qualité de directeur de l’ingénierie d’Ubuntu Desktop que, le 1er février 2021, Martin Wimpress lançait une nouvelle discussion sur le Discourse de Canonical. L’installation d’Ubuntu va changer de look.

A new #Ubuntu Desktop Installer  is in the works https://t.co/Oo9mAKAPxX pic.twitter.com/7QMN6IKOCg

— Martin  Wimpress (@m_wimpress) February 1, 2021

2 captures d’écran officielles :

Nouvel installateur Ubuntu : les détails

Il faut dire que l’installateur actuel, Ubiquity, date de… 2006. Toujours fonctionnel, il ne répond plus tout à fait aux standards de 2021.

Le nouvel installateur va utiliser le kit de développement open source Flutter créé par Google. Cela va permettre aux développeurs de créer des interfaces beaucoup plus consistantes et cohérentes entre les différentes versions d’Ubuntu. Également pour Ubuntu Server, qui bénéficie depuis peu de sa propre interface d’installation et de configuration, Subiquity 61.

Quand sort le nouvel installateur Ubuntu ?

Il va falloir se montrer patient avant d’en profiter. Le nouvel installateur sera intégré à la version 22.04 LTS de la distribution Ubuntu, dont la sortie est prévue en avril 2022.

Tester Ubuntu Desktop Installer 2022

Si vous souhaitez installer la version bêta publique, vous devez tout simplement rapatrier les images « daily » de la distribution Ubuntu 21.10 prévue en octobre prochain ou vous rendre sur Github.

Attention toutefois, petite subtilité : la version 21.10 sera livrée d’origine avec l’ancien installateur (même s’il est actuellement présent dans les versions quotidiennes à des fins de tests). Le nouveau ne sera pas effectif avant l’édition 22.04 LTS.

Source toolinux.com

Vous pouvez tester Ubuntu 21.04 (Hirsute Hippo) en bêta

Featured

La version bêta du système d’exploitation Ubuntu 21.04 (Hirsute Hippo) est désormais disponible. La date de sortie de la version finale restée fixée au 22 avril 2021.

Nous vous en parlions début mars : la version bêta d’Ubuntu 21.04 vient d’arriver. Elle donne un avant-goût des nouvelles fonctionnalités et des améliorations de la distribution aux développeurs et aux utilisateurs intrépides.

Ubuntu 21.04 : quoi de neuf ?

La nouvelle version Ubuntu 21.04 est basée sur un noyau Linux 5.11 et introduit les changements suivants :

Wayland par défaut pour la plupart des configurations ;
Un mélange de GNOME 3.38 et GNOME 40 (qui vient de sortir) ;
Support nftables, PipeWire, carte à puce et améliorations dans AD (Active Directory) ;
meilleur support Raspberry Pi.

Quelle mascotte pour Ubuntu 21.04 ?

L’hippopotame hirsute (« Hirsute Hippo) » dispose de son illustration officielle, qu’on doit à l’illustratrice allemande Sylvia Ritter. Elle l’a entièrement conçu avec un logiciel libre, Krita, comme nous vous l’expliquions ici.

Où trouver Ubuntu 21.04 ?

La version bêta d’Ubuntu 21.04 est maintenant disponible au téléchargement via cette page. Attention, il ne s’agit pas d’une version LTS.

Source toolinux.com

Canonical plus que jamais la tête dans les containers et Openstack

Featured

Un an après la sortie de la LTS 20.04 de sa distribution Ubuntu, Canonical s’apprête à lancer la v21.04 intermédiaire, Hirsute Hippo. Pour séduire les entreprises, la société mise sur bien d’autres produits orientés autour des containers, d’Openstack mais aussi de l’internet des objets.

« On maintient un très haut niveau de sécurité pour être sur d’adresser toutes les dernières vulnérabilités et on permet de gérer et orchestrer l’orchestration des containers sur K8S mais aussi des workloads traditionnels et de l’infrastructure elle-même », explique Thibault Rouffineau, directeur marketing de Canonical. (crédit : Canonical)

 

Iconique société du monde open source avec sa distribution Ubuntu, Canonical a depuis sa création en 2004 par Mark Shuttleworth, pris le virage vers le cloud. Objectif : accompagner les entreprises vers leurs projets de transformation numérique et répondre à la fois à leurs besoins tant en termes d’agilité que de scalabilité. Autrefois pierre angulaire de sa stratégie, la distribution Ubuntu, n’est plus seule au catalogue et d’autres solutions et technologies sont poussées depuis quelques années. En particulier dans les domaines clés que sont les containers, Openstack et l’internet des objets. « Canonical est connu comme éditeur d’Ubuntu, mais le nombre de produits que l’on a est nettement supérieur à cela, dans l’infrastructure mais aussi dans le monde applicatif », nous a indiqué Thibault Rouffineau, directeur marketing de Canonical. « Le gros de notre portfolio va du datacenter au cloud public avec des partenariats avec Azure, AWS et Google ».

Pour ce qui est de la prochaine version d’Ubuntu 21.04 prévue le 22 avril 2021, à quoi faut-il s’attendre ? Pas au nouveau bureau GNOME 40 ni de GTK4, mais plutôt à de modestes changements comme l’afficheur Wayland par défaut ainsi que le support par défaut de Python 3.9, et du noyau Linux 5.11. De même des améliorations de sécurité sont prévues avec un home folder privé par défaut. En termes de pénétration d’Ubuntu actuellement, difficile d’en savoir beaucoup, la société ne communiquant pas sur ces chiffres. Mais en termes de projets, la grande tendance qui se dessine pour Canonical est autour de Kubernetes, d’abord aux Etats-Unis avec une évolution ensuite pour le reste du monde. « Du point de vue des coûts on ne se base sur aucune licence ou souscription mais uniquement sur un prix par CPU », argumente Thibault Rouffineau. « En gérant la stack logicielle avec Charms, on permet aux entreprises de diminuer les coûts de maintenance et d’éviter d’installer un cloud spaghetti car tout est plus facile à upgrader ».

Des grands projets de remplacement de clouds privés internalisés

Côté Ubuntu, la version Core dédié aux environnements IoT commence aussi à monter en puissance. « Elle a été lancée il y a 6 ans autour de la robotique et poursuit son adoption dans le monde industriel », indique Thibault Rouffineau. Mais encore une fois, difficile d’obtenir plus d’indicateurs chiffrés. 50 à 70% des workloads tournant sur des clouds publics fonctionneraient sur Ubuntu. Parmi les éléments différenciateurs de cette distribution, outre le tarif par CPU, la sécurisation des images Docker au niveau des repository ou du Docker Hub constituent aussi des points forts. « On maintient un très haut niveau de sécurité pour être sur d’adresser toutes les dernières vulnérabilités et on permet de gérer et orchestrer l’orchestration des containers sur K8S mais aussi des workloads traditionnels et de l’infrastructure elle-même », avance Thibault Rouffineau.

Les grands projets d’équipements sont également amorcés pour installer Ubuntu, Charms et d’autres piles d’infrastructures ou applicatives dans les entreprises. « Nous travaillons sur des projets de remplacement pour des grands comptes de 9 cloud privés internalisés dont 5 en Europe pour un coût total sur 3 ans à un sixième du prix », nous a expliqué quant à lui Reg Deraed, responsable Europe du Sud chez Canonical. Au coeur de ce changement de modèle, on trouve Openstack Charms 18.04, qui a séduit les entreprises aussi bien pour son coût de support « bien moindre » avec des économies opérationnelles quantifiables immédiatement d’après l’éditeur, mais ce n’est pas le seul. « La tendance de nos clients c’est aussi d’aller vers le IaaS et le container as a service, et ce que l’on voit c’est une tendance à fusionner les projets Kubernetes et Openstack », poursuit Reg Deraed.

Le cloud native passé de projet tactique à stratégique

Qu’en est-il de la France ? « La tendance est clairement autour de Kubernetes et du cloud native avec beaucoup de migration de projets existants, avec aussi beaucoup de grandes sociétés qui passent leurs postes de travail vers de l’Ubuntu. Ce qui était tactique auparavant d’allers vers du cloud native, est aujourd’hui un projet stratégique », souffle Reg Deraed. Et à ce petit jeu, Canonical semble bien tirer son épingle du jeu avec l’annonce de la sortie récente de SuSE sur Openstack. « Même si SuSE ne vendait pas beaucoup de solutions Openstack, cela fait un interlocuteur de moins pour les clients, ce qui améliore notre position concurrentielle », poursuit Red Jarry.

Mais c’est surtout sur sa propre force technologique que Canonical veut avant tout convaincre les entreprises de se tourner vers son offre, plus que profiter d’un effet d’aubaine de marché : « la grande différence c’est que pour exploiter Openstack d’un point de vue opérationnel on containerise le control plane et le fait de livrer avec Kubernetes le code pour le customiser et le configurer, cela donne une agilité que le concurrent n’a pas », indique Reg Deraed.

BNP Paribas, Docaposte et TDF friands d’Openstack Ubuntu

En termes business, difficile – mais on s’en doutait encore – d’obtenir des chiffres précis de marché pour la France qui reste toutefois pour Canonical « une des plus grosses économies » pour des ventes effectuées aussi bien en direct qu’en indirect En France, parmi ses plus gros clients, on trouve en particulier BNP Paribas (Openstack couplé à Kubernetes et du support applicatif) ou encore Docaposte pour du cloud infogéré par Canonical, ou encore TDF pour un projet Openstack avec support 24/7. Si une introduction en bourse n’est toujours pas dans les tuyaux à court terme – plutôt à horizon de quelques années – Canonical compte étoffer ses équipes dont en France, actuellement d’une vingtaine de personnes, et lance un appel pour du recrutement d’ingénieurs pour des missions clients et de l’appui à l’installation, plus que de l’avant-vente uniquement.

Source lemondeinformatique.fr

Voici la mascotte d’Ubuntu 21.04 : Hirsute Hippo de Sylvia Ritter

Featured

Voilà à quoi ressemble l’hippopotame hirsute (« Hirsute Hippo) », surnom donné à la prochaine version de la distribution Ubuntu prévue pour avril. Un dessin réalisé par une illustratrice allemande.

Le dessin de Sylvia Ritter a été publié sur Deviantart. L’illustratrice allemande Sylvia Ritter l’a entièrement conçu avec un logiciel libre, Krita. Il incarnera la toute prochaine version de la distribution Ubuntu 21.04, dont la sortie est prévue au printemps prochain, en avril.

C’est quoi Krita ?

Krita est un logiciel libre de peinture numérique, open source et gratuit. Destiné aux graphistes et illustrateurs, il regorge d’outils abordables pour la création de concept art, de textures et matte painting, mais aussi pour des illustrations et des bandes dessinées

Quand sort Ubuntu 21.04 ?

La distribution GNU/Linux Ubuntu 21.04 sortira le 22 avril 2021 selon le calendrier officiel.

Elle sera suivie par Ubuntu 21.10, dont la sortie est prévue le 14 octobre 2021.

Source  toolinux.com

Ubuntu Core 20 disponible pour l’internet des objets (IoT)

Featured

Canonical vient de publier Ubuntu Core 20, une version minimaliste et conteneurisée du système d’exploitation Ubuntu, destinée au secteur de l’embarqué et de l’IoT.

On le sait depuis 2016. Ubuntu Core 20 vient de sortir, deux ans après la version 18. Il s’agit d’une version conteneurisée minimale de la distribution Ubuntu 20.04 LTS (Focal Fossa).

Il s’agit également d’une version bénéficiant d’un support de très long terme, puisque les maintenances et correctifs seront garantis, sauf surprise, durant 10 ans. Traduction : Ubuntu Core 18 sera encore maintenue durant 8 ans !

Aujourd’hui, des dizaines de milliers d’appareils connectés utilisent déjà Ubuntu Core par des marques comme Bosch, DELL, ABB, Plus One Robotics et Jabil.

Ubuntu Core 20 : quoi de neuf ?

Ubuntu Core 20 ajoute la prise en charge des architectures récentes ARMv7 et ARMv8, notamment à destination du Raspberry Pi. La version 20 assure également la prise en charge expérimentale de MAAS 2 de Canonical.

Tous les détails techniques et pratiques se trouvent sur le blog de Canonical.

Lisez également

Voici à quoi va ressembler l’installation d’Ubuntu en 2022
Ubuntu 20.10 pour Raspberry Pi en mode micro-cloud : explications

Source toolinux.com

Voici à quoi va ressembler l’installation d’Ubuntu en 2022

Featured

C’est par le biais du compte Twitter de Martin Wimpress que la nouvelle est arrivée : un rafraîchissement de l’interface d’installation est lancé pour Ubuntu. Les premières images sont disponibles.

En sa qualité de directeur de l’ingénierie d’Ubuntu Desktop, Martin Wimpress a lancé une nouvelle discussion ce lundi sur le Discourse de Canonical. L’installation d’Ubuntu va changer de look.

Il faut dire que l’installateur actuel, Ubiquity, date de… 2006. Toujours fonctionnel, il ne répond plus tout à fait aux standards de 2021.

A new #Ubuntu Desktop Installer  is in the works https://t.co/Oo9mAKAPxX pic.twitter.com/7QMN6IKOCg

— Martin Wimpress (@m_wimpress) February 1, 2021

Le nouvel installateur va utiliser le kit de développement open source Flutter créé par Google. Cela va permettre aux développeurs de créer des interfaces beaucoup plus consistantes et cohérentes entre les différentes versions d’Ubuntu. Également pour Ubuntu Server, qui bénéficie depuis peu de sa propre interface d’installation et de configuration, Subiquity 61.

Il va toutefois falloir se montrer patient avant d’en profiter. Le nouvel installateur sera intégré à la version 22.04 LTS de la distribution Ubuntu, dont la sortie est prévue en avril 2022. Un cycle de test sera toutefois lancé en amont, probablement d’ici la fin de l’année.

En attendant, voici les 2 captures d’écran officielles publiées cette semaine:

Le chantier a bien démarré. Si vous êtes développeur, vous pouvez le suivre sur Github.

Source toolinux.com