Archive pour le mot-clef ‘La Bataille du Libre’

La Bataille du Libre de P. Borrel. Ateliers et projection

Mercredi 9 octobre 2019

Mercredi 20 novembre 2019 de 15h00 à 22h00, au Videodrome 2  49 Cours Julien 13006 Marseille

En partenariat avec l’association Aïolibre
Le Videodrome 2 vous accueille pour un atelier numérique éthique et convivial!

15h: Ateliers
Libérons notre vie numérique: dégafamisation, outils libres, sécurité numérique
avec l’association Aïolibre

20h30: projection
La Bataille du libre de Philippe Borrel,  Documentaire, 1h27

Libérons notre vie numérique: dégafamisation, outils libres, sécurité numérique

Animé par l’association Aïolibre

Ramenez votre ordinateur, votre tablette ou votre téléphone, nous vous aidons à les libérer des GAFAMs (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft), à les sécuriser, à maîtriser vos données par des alternatives libres.

Des coins parents-enfants sont également prévus pour apprendre en famille à se protéger, à activer le contrôle parental, à désactiver toute pub, à mieux apprendre par le numérique et les logiciels libres, à jouer avec des jeux libres et éducatifs.

Prix libre. Places limitées. Réservation conseillée.

L’atelier en détail et réservation

« La bataille du Libre » : comment contribuer à la version internationale

Jeudi 22 août 2019

L’association Ploss-RA a lancé un campagne de financement participatif destinée à financer la version internationale du documentaire « La bataille du Libre » de Philippe Borrel « Hacking For The Commons ».

La bataille du Libre : présentation

« La bataille du Libre » (87mn) est un documentaire de Philippe Borrel. Nous vous en parlions déjà ici. Ce film a été produit par temps noir : « Que ce soit dans le domaine médical, boursier, industriel, éducatif, ou même agricole, il n’existe presque plus de secteurs d’activité ayant échappé à l’emprise du code informatique. Nous en dépendons dans tout secteur de l’activité humaine dans lequel le savoir est clef. Et nous perdons au passage toujours plus de notre autonomie puisque la plupart des logiciels auxquels nous recourons sans le savoir sont dit « propriétaires » : leur code source protégé par des brevets qui appartiennent à de grandes firmes qui en tirent une rente de plus en pus démesurée. Or le logiciel libre – lui – peut être utilisé, copié, partagé et même amélioré librement par tous. Les résistants du « Libre » y voient donc un enjeu philosophique et politique, autant qu’un choix de société, alors que les pratiques contributives et émancipatrices du « Libre » commencent à essaimer bien au delà de l’informatique pour l’intérêt général et le Commun. »

Source toolinux.com