Archive pour 9 mai 2020

SILL 2020 : quels mouvements dans le socle interministériel des logiciels libres ?

Samedi 9 mai 2020

L’État a mis à jour son socle de logiciels libres recommandés aux administrations. Le point sur les entrants et les sortants.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Quels entrants et quels sortants dans le socle interministériel des logiciels libres (SILL) ?

Publié pour la première fois en 2013, ce catalogue de référence pour les administrations françaises est actualisé une fois par an.

La version 2020 vient d’être mise en ligne.

Quatre outils signalés l’an dernier comme « en fin de recommandation » disparaissent effectivement de la liste. Il s’agit de Pencil (maquettage IHM), FitNesse et DbFit (injection pour tester les couches basses) ainsi que phpBB (création de forums).

On recense une trentaine de nouveaux venus.

Dans la catégorie « Conception & Développement », deux d’entre eux sont en « observation » : l’analyseur statique d’apk Exodus Privacy et l’outil de monitoring Cachet.

Les autres entrants dans cette catégorie sont au statut « recommandé ». On trouve :

Dans la catégorie « Données et contenu », l’outil de génération de sites statiques Jekyll fait son entrée au statut « recommandé ». Tout comme le système de gestion de base de données Redis, en version 5.0.7 à Sorbonne Université, nous précise-t-on.

PeerTube en observation ; Prometheus et Grafana aussi

La catégorie « Espace utilisateur et canal » est la plus riche en nouveautés.

Deux outils font leur apparition au statut « en observation » : Opale (création de modules de formation) et PeerTube (plate-forme décentralisée d’hébergement de vidéos).

Les 11 autres ajouts sont au statut « recommandé » :

  • GNU Emacs (éditeur de texte)
  • RStudio (environnement de développement pour le langage R, en version 1.2 à l’Agence nationale de la cohésion des territoires)
  • SoGo et Zimbra (outils de webmail)
  • Zammad (application web pour la gestion du support)
  • OpenShot (logiciel d’édition de vidéos)
  • ProjectQtOr (module kanban)
  • NAPS2 (scan de PDF)
  • BigBlueButton (serveur de visioconférence pour navigateurs web ; l’académie de Versailles l’utilise pour des cours en ligne, de la formation et des présentations à distance)
  • VITAM (solution d’archivage électronique)
  • Archifiltre (système d’aide à l’archivage de fichiers, en version 2.0 aux ministère sociaux)

Dans la catégorie « Opérations », la majorité des outils ajoutés le sont « en observation ». Ils sont cinq :

  • Pulse (télédéploiement sur les postes de travail)
  • Rancher (orchestration de conteneurs)
  • Yunohost (déploiement d’applications)
  • Prometheus et Grafana (supervision de l’infrastructure et des composants)

Au statut « recommandé », les nouveaux s’appellent OpenFisca (moteur de calcul socio-fiscal), Proxmox VE (gestion des VM), postfix.admin (gestion de configuration postfix) et Matomo (statistiques de fréquentation de sites web).

CodiMD (outil de partage de notes) constitue le seul ajout à la catégorie « Orchestration & logique métier ».

Source silicon.fr

Logiciel graphique gratuit et open source pour Windows 10, Linux, macOS : jetez un oeil sur Inkscape 1.0

Samedi 9 mai 2020

La version 1.0 de l’éditeur graphique vectoriel libre et gratuit du projet Inkscape regorge de nouvelles fonctionnalités. Voici un aperçu.

Le projet Inkscape, vieux de 16 ans, a publié la version 1.0 de l’éditeur de graphiques vectoriels libre et gratuit, après trois ans de développement. Inkscape 1.0 est disponible pour Linux, Windows et MacOS. Inkscape 1.0 regorge de nouvelles fonctionnalités et est désormais disponible en 20 langues avec de nombreuses améliorations de performances qui devraient le rendre sensiblement plus fluide.

Inkscape offre aux designers, artistes et scientifiques une alternative gratuite à Adobe Illustrator. Cette version apporte une prise en charge native de MacOS, ce qui signifie que les utilisateurs n’ont plus besoin de XQuartz pour qu’Inkscape fonctionne s’ils exécutent El Capitan ou une version plus récente. Il prend également en charge la résolution d’écran Apple Retina et est fourni avec Python 3 pour prendre en charge les extensions Inkscape.

Les points forts de la version 1.0 comprennent une boîte à outils plus logique, et des fonctions d’édition améliorées de Live Path Effects (LPE). Le projet indique que les améliorations de performances sont plus visibles lors de l’édition d’objets lourds, en utilisant le dialogue Objets, et lors du regroupement et du dégroupement.

Les artistes qui utilisent la main levée peuvent maintenant faire des rotations et des miroirs et utiliser les modes de vue Xray et Split. Il existe également un nouveau mode PowerPencil dans l’outil Crayon qui offre une largeur dépendant de la pression. Les utilisateurs peuvent également vectoriser des dessins au trait.Il existe plusieurs nouveaux outils pour les personnes travaillant sur des dessins techniques, notamment la possibilité d’aligner les grilles sur la page. De plus, l’indicateur de longueur de parcours de l’outil de mesure et l’axe Y inversé peuvent faire correspondre les coordonnées entre le code SVG et l’interface utilisateur d’Inkscape.

Le projet Inkscape pense que les utilisateurs de dessin technique apprécieront le nouveau LPE appelé Corners (Fillet/Chamfer) pour arrondir et couper les coins de chemin, ainsi que Ellipse from Points pour construire des cercles et des ellipses. Les segments de mesure devraient également être utiles pour les plans architecturaux. L’outil Cercle peut créer des arcs fermés ou des « filets » d’un simple clic, tandis que cette version prend en charge les hachures de vecteurs SVG2 et peut rendre et exporter des lignes de fuite.

Les concepteurs peuvent désormais exporter des PDF avec des liens cliquables et des métadonnées et disposent également de nouvelles palettes et de nouveaux dégradés de maille qui fonctionnent dans le navigateur. Il y a aussi la prise en charge de polices variables, un texte en flux compatible avec le navigateur et de puissants paramètres de hauteur de ligne.

Il existe également de nouveaux modèles pour différentes tailles d’écran, des guides de marge et un fond en damier coloré. Il y a aussi une extension pour créer des maquettes interactives afin de simuler l’interaction de l’utilisateur avec l’application web. Le projet avertit que le passage à Python 3 entraîne des modifications importantes avec des extensions tierces, qui n’ont pas toutes été mises à jour pour supporter Python 3.

Source : zdnet.com

Fedora Linux 32 : disponibilité, nouveautés, téléchargement

Samedi 9 mai 2020

Prête à équiper de nouveaux ordinateurs portables Lenovo (mais pas que), la nouvelle mouture de la distribution communautaire de Red Hat est déconfinée. Fedora 32 vient d’être publiée et elle est disponible gratuitement en ligne.

’annonce a été officialisée fin avril. Fedora 32 est à présent disponible et la communauté francophone s’est activéepour en livrer tous les secrets en français.

Qu’est-ce que Fedora ?

Fedora est une distribution Linux communautaire développée par le projet Fedora et sponsorisée par RedHat (IBM), qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora peut se voir comme une sorte de vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, c’est pourquoi elle est prompte à inclure des nouveautés.

Fedora 32 : quoi de neuf ?

Comme on peut le lire dans l’annonce officielle de l’association Fedora francophone, la version 32 de Fedora s’articule, entre autres, autour des éléments suivants :

Noyau Linux 5.6 ;
Passage à GNOME 3.36 Gresik, sorti en mars dernier ;
Plusieurs polices bitmaps sont converties en OpenType ;
Le service fstrim.timer est activé par défaut ;
Le gestionnaire de base de données MariaDB est mis à jour vers la version 10.4 ;
La suite de compilateurs GCC 10 est proposée ;

Les notes de sortie complètes et officielles sont disponibles en anglais sur cette page.

Trois versions disponibles

Comme toujours, trois éditions de Fedora sont disponibles pour trois types d’utilisation différents :

Fedora Workstation 32 pour le bureau (desktop), articulée autour de GNOME 3.36 ;
Fedora Server 32 pour les administrateurs système ;
Fedora CoreOS 32 est un système minimaliste destiné à une utilisation en conteneur.

Pour télécharger Fedora 32, rendez-vous sur le site web suivant : getfedora.org.

Source toolinux.com

Firefox 76 : Firefox Lockwise protège mieux vos mots de passe

Samedi 9 mai 2020

La nouvelle version de Firefox propose de nouvelles fonctionnalités à son gestionnaire de mots de passe, pour une navigation plus sécurisée.

Mozilla a publié aujourd’hui Firefox 76 sur le canal Stable desktop pour Windows, MacOS et Linux. Cette nouvelle version est accompagnée de corrections de bugs, de patchs de sécurité et de nouvelles fonctionnalités.

Mais le point fort de cette nouvelle version, c’est surtout une suite de nouvelles fonctionnalités ajoutées au gestionnaire de mots de passe intégré de Firefox (Firefox Lockwise). Il est disponible sur about:logins, ou dans Paramètres > « Votre e-mail » > Identifiants et mots de passe. A partir de Firefox 76, les utilisateurs devront saisir les identifiants de leur compte MacOS ou Windows pour afficher quelque mot de passe en clair.

Mozilla a ajouté cette fonctionnalité à la demande de la communauté Firefox. Les utilisateurs se plaignaient en effet qu’il était simple pour un cyberattaquant d’attendre que l’utilisateur s’éloigne de son ordinateur pour accéder rapidement au gestionnaire de mots de passe intégré à Firefox, puis révéler et copier les mots de passe de l’utilisateur sur un morceau de papier.

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, il lui faudra également connaître les identifiants du système d’exploitation de l’utilisateur, ce qui réduit les chances de réussite d’une telle intrusion (connue sous le nom de scénario de « evil maid »).

Protection accrue des mots de passe

Mais ce n’est pas la seule fonctionnalité ajoutée à Firefox Lockwise dans la version 76. Le gestionnaire de mots de passe intégré à Firefox analyse désormais également tous les mots de passe stockés par l’utilisateur.

Mozilla indique que si l’un des mots de passe de l’utilisateur est identique à un mot de passe qui a été divulgué en ligne, Firefox affichera un avertissement à l’utilisateur, lui recommandant de changer le mot de passe, indiquant que ce dernier fait maintenant très probablement partie des listes du dictionnaire des mots de passe que les pirates utilisent pour des attaques par force brute.

Firefox Monitor

En outre, Lockwise a également bénéficié d’une troisième amélioration de la sécurité : l’intégration à Firefox Monitor, un service de Firefox qui permet aux utilisateurs de vérifier si leurs informations d’identification ont été divulguées en ligne.

A partir de Firefox 76, les utilisateurs recevront des alertes de Lockwise pour les sites qui ont connu une violation récente de la sécurité, et où l’on sait que les mots de passe ont été compromis, pour inviter les utilisateurs à modifier leurs informations d’identification.

Mozilla rassure les utilisateurs : Firefox ne connaît pas réellement leurs mots de passe, le navigateur fonctionne avec des versions cryptées des identifiants pour garder la vie privée des utilisateurs intacte.

Autres nouveautés

Voici donc les principales nouveautés de Firefox 76. Mais cette nouvelle version présente d’autres nouvelles options et d’importantes corrections de bugs, qui sont détaillés dans le journal officiel des modifications.

Les patchs de sécurité pour Firefox 76 seront listés sur cette page, dans les jours qui suivent, au fur et à mesure que les utilisateurs se mettront à jour avec la nouvelle version.

Les changements spécifiques aux développeurs web sont détaillés sur cette page.

Les utilisateurs de Firefox peuvent mettre à jour FIrefox vers la version 76 en utilisant l’outil de mise à jour intégré au navigateur, disponible dans Paramètres > Aide > A propos de Firefox.

Source : zdnet.com

Des portables Lenovo Thinkpad avec la distribution Linux Fedora 32

Samedi 9 mai 2020

Après Dell, Lenovo va proposer une série d’ordinateurs portables sous Linux. C’est la distribution Fedora qui a été choisie pour les équiper.

Des portables Lenovo Thinkpad avec la distribution Linux Fedora 32

Les « Fedora Workstations » seront bientôt disponibles sur des ordinateurs Lenovo Thinkpad, a-t-on appris il y a quelques jours. Au-delà de la compatibilité logicielle et matérielle, l’annonce indique que plusieurs modèles seront proposés avec un système Fedora préinstallé.

Le programme baptisé « Lenovo’s Linux Community Series – Fedora Edition » concerne d’abord trois modèles, qui pourront être fournis avec Fedora 32 Workstation, dont nous allons vous reparler cette semaine également.

ThinkPad P1 Gen2
ThinkPad P53
ThinkPad X1 Gen8

Pour l’heure, l’annonce faite dans le cadre du Red Hat Summit n’a pas été suivi d’une date de disponibilité et de prix pour l’Europe, mais les informations pratiques devraient rapidement suivre.

Source toolinux.com

Firefox va proposer un alias de messagerie pour plus de confidentialité

Samedi 9 mai 2020

Firefox Private Relay permettra aux utilisateurs d’utiliser un alias de messagerie afin de dissimuler leur véritable adresse électronique lors du remplissage de formulaires.

Mozilla travaille sur un nouveau service appelé « Private Relay » qui génère des alias uniques pour cacher l’adresse électronique d’un utilisateur aux annonceurs et aux opérateurs de spam lorsqu’il remplit des formulaires en ligne. ZDNet a appris que le service était entré en phase de test le mois dernier et qu’il est actuellement en bêta fermée, une bêta publique étant prévue pour la fin de l’année.

Private Relay sera disponible en tant que module complémentaire de Firefox. Il permettra aux utilisateurs de générer une adresse électronique unique – un alias de courriel – en un seul clic. L’utilisateur pourra ensuite saisir cette adresse électronique dans des formulaires web pour envoyer des demandes de contact, s’inscrire à des bulletins d’information et créer de nouveaux comptes.

« Nous ferons suivre les e-mails de l’alias vers votre vraie boîte de réception », déclare Mozilla sur le site web Firefox Private Relay. « Si un alias commence à recevoir des e-mails dont vous ne voulez pas, vous pouvez le désactiver ou le supprimer complètement », explique le fabricant du navigateur.

Un concept ancien rendu accessible

Le concept d’alias de courrier électronique existe depuis des décennies, mais leur gestion a toujours été une corvée. Parfois même, les fournisseurs de messagerie électronique ne permettaient pas aux utilisateurs d’accéder à une telle fonctionnalité.

Grâce à Firefox Private Relay, Mozilla espère fournir une solution facile à utiliser qui permet aux utilisateurs de créer et de détruire des alias de courriel en quelques clics.

Mozilla devient ainsi le deuxième grand géant technologique à travailler sur un alias de courriel et un service de relais privé. Apple a annoncé l’année dernière, lors de la conférence des développeurs WWDC 2019, une fonction similaire d’alias de messagerie électronique pour son prochain système de connexion « Connectez-vous avec Apple« .

Source : zdnet.com

ASSEMBLÉE NATIONALE : Lettre à mon député

Samedi 9 mai 2020

Monsieur le député,

Je sais que vous devez en ces jours, être très occupé.

Mon intervention auprès de vous a pour objet de vous demander d’intervenir auprès de nos dirigeants pour que, si elle voit le jour, soit placée en « Open source » afin que les associations, développeurs, soient en mesure d’analyser le code de cette application.

 

Contrairement à l’idée reçue par la grande majorité de nos concitoyens, une application qui peut être « décortiquée » est le seul moyen de la faire accepter par la majorité.

Sur un autre sujet, pouvez vous demander à ce que soit remplacé « contact tracking » par « suivi de contact ».  Nos ministres ne devraient-ils pas donner l’exemple ?

Recevez, monsieur le député, mes respectueuses salutations.

— Sa réponse

Monsieur,

Je note ces excellentes réflexions que je transmets au ministre chargé du numérique Monsieur Cedrc O.
Je verserais au débat parlementaire sur l’application « stop covid » vos demandes s’il ne les retient pas d’emblé.
Je ne m’avancerais pas sur la faisabilité et surtout sur l’utilisation effective et suffisante d’une telle application qui me laisse, dans l’état actuel des choses, septique.

Votre dévoué

DERNIÈRE MINUTE (lien de téléchargement)

J’ai reçu ce matin la lettre que mon député a fait parvenir à M Cédric O Secrétaire d’Etat chargé du numérique. Elle reprend point par point tous les arguments que je lui avais transmis.

Espérons …

Source Yves lsdm.live

EmmaDE4 Debian 11 Bullseye

Samedi 9 mai 2020

Le Collectif Emmabuntüs a pu livrer le 27 avril dernier la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 4 Alpha 1 (32 et 64 bits), une distribution basée sur la Debian 11 Alpha 2 Bullseye et les environnements XFCE/LXQt.

Cette nouvelle version sort en avance par rapport à la feuille de route initiale, à cause de la crise sanitaire du Covid-19 qui a contraint une partie des membres du collectif à rester… confinés, donc plus disponible : « Nous avons mis à profit cette pause forcée pour débuter, en avance de 9 mois, le développement de notre nouvelle Emmabuntüs basée sur Debian 11« .

Cette nouvelle version de la distribution reprend les bases de l’Emmabuntüs DE3 sous Debian 11 Bullseye. Elle y ajoute le support de l’environnement LXQt à la place de LXDE, avec une installation de base depuis l’ISO qui ne nécessite pas une étape supplémentaire de post-installation. Afin d’améliorer l’utilisation sous LXQt, les développeurs ont ajouté le navigateur Internet Falkon, permettant ainsi un fonctionnement du système avec seulement 1 Go de RAM.

Tous les détails pratiques et l’annonce officielle se trouvent sur le site officiel.

Source toolinux.com