Archive pour 10 juillet 2019

L’April auditionnée par le Sénat sur la souveraineté numérique mardi 9 juillet 2019

Mercredi 10 juillet 2019

Convoquée par la commission d’enquête sur la « souveraineté numérique » du Sénat, l’April — représentée par son chargé de mission affaires publiques Étienne Gonnu — sera entendue le mardi 9 juillet 2019 entre 15 h et 16 h 30 sur les libertés numériques, aux cotés de La Quadrature du Net et de l’ISOC France (Internet Society). L’audition sera diffusée en direct sur le site du Sénat et sera disponible en vidéo ultérieurement.

Créée à partir d’une proposition de résolution (en PDF) du groupe Les Républicains du Sénat datée du 19 mars 2019, cette commission d’enquête a pour objectif de « mener une réflexion approfondie pour identifier, d’une part, les champs fondamentaux de notre souveraineté numérique, qu’elle soit individuelle ou collective, et pour esquisser, d’autre part, les moyens de la reconquérir, qu’ils relèvent de la réglementation ou de la mise en œuvre de politiques publiques ».

Source april.org

Debian 10 disponible : Linux 4.19, Secure Boot, AppArmor et Wayland par défaut

Mercredi 10 juillet 2019

Comme prévu, Debian 10 est sortie samedi. Nommée Buster, elle fournit une importante modernisation de la distribution, d’autant plus significative que Debian sert de base à de très nombreuses distributions, dont Ubuntu.

Debian 10 repose sur un noyau Linux 4.19 et embarque GNOME 3.30, KDE Plasma 5.14, Cinnamon 3.8, LXDE 0.99.2, LXQt 0.14, MATE 1.20 et Xfce 4.12. On remarque l’ajout de LXQt, un environnement léger pensé pour les machines peu puissantes.

GNOME Shell est toujours aux commandes par défaut, mais avec une différence majeure cette fois : Wayland remplace X.org (toujours présent) comme serveur graphique. Un mouvement qui devrait encore accélérer son adoption.

Les architectures supportées sont toujours aussi nombreuses : i386, amd64, arm64, armel (ARM EABI), ARMv7, MIPS, mipsel, miçps64el, ppc64el et System z (IBM).

Comme d’habitude avec une distribution Linux, tous les paquets ont été mis à jour. On note en particulier LibreOffice 6.1, Calligra 3.1, GNUcash 3.4, Chromium 73, Firefox et Thunderbird 60.7, Python 3.7.2, Rustc 1.34, MariaDB 10.3, GNU CC 7.4 & 8.3, GnuPG 2.2, Emacs 26.1, Linux kernel 4.19 et GIMP 2.10.8.

Le cas de Firefox résume à lui seul la philosophie de Debian : une modernisation importante, mais des versions à support allongé quand c’est possible. Firefox 60 est ainsi la dernière version ESR (Extended Support Release) en date. Thunderbird ne se base que sur des composants ESR de Firefox et suit donc le mouvement.

Debian 10 embarque en tout 57 703 paquets, soit 13 370 de plus que Debian 9. 35 532 ont été mis à jour, tandis que 7 278 ont été supprimés. Ces derniers sont signalés comme obsolètes dans les outils de gestion de paquets. Important : 91 % des paquets de Buster disposent de binaires identiques au bit près, permettant une vérification d’authenticité pour les utilisateurs qui le souhaitent.

Parmi les autres apports majeurs, signalons en outre pour la première fois dans Debian le support officiel du Secure Boot de l’UEFI, l’activation par défaut d’AppArmor, l’inclusion de la méthode https pour APT et l’installation par défaut pour ce dernier de la sandbox seccomp-BPF.

Notes de version de Debian 10 

Télécharger Debian 10

Source nextinpact.com