Archive pour 23 octobre 2020

Gigaset GS290, nouveau smartphone recommandé pour /e/OS

Vendredi 23 octobre 2020

Et si vous vous offriez un smartphone européen doté d’un système d’exploitation Android sans Google ? C’est la proposition de la fondation /e/ avec le portage du système sur le smartphone GS290.

Qui est Gigaset ?

Gigaset est une entreprise allemande basée à Bocholt. Elle fabrique des produits de communication depuis 1941. C’est l’une des dernières entreprises européennes – peut-être avec AVM (Fritz) – à produire des téléphones sur le continent.

Outre des téléphones fixes (et DECT), Gigaset propose également une gamme de smartphones sous Android.

GS290 sous /e/OS, c’est possible

Le Gigaset GS290 est un smartphone possédant plusieurs caractéristiques intéressantes :

Écran 6,3 pouces FHD 19,5:9 ;
Encoche en forme de V pour la caméra frontale ;
Processeur Octo-Core Helio P23 avec 4G LTE
Compatibilité VoLTE et VoWiFi
Double capteur photo arrière de 16 et 2 mégapixels ;
Batterie lithium polymère longue durée de 4700 mAh avec charge rapide ;
Recharge par induction 15W.

Le smartphone, actuellement proposé à 265 €, est normalement fourni avec Android 10, mais il est possible d’y installer /e/OS aisément.

« Nous pensons que le gage de qualité Fabriqué en Allemagne associé avec /e/OS seront une combinaison gagnante« , annonce la Fondation /e/. Pour obtenir plus d’informations, il est possible de contacter /e/ par courriel.

Source toolinux.com

La Commission européenne dévoile sa stratégie sur le logiciel libre pour 2020-2023

Vendredi 23 octobre 2020

La Commission européenne a publié le 21 octobre sa stratégie sur le logiciel libre pour la période 2020-2023.

Dans un document en français de seize pages, on peut prendre connaissance de la vision de la Commission : « [exploiter] la puissance de transformation, d’innovation et de collaboration du code source ouvert en encourageant le partage et la réutilisation de solutions logicielles, de connaissances et d’expertise, afin de fournir de meilleurs services européens qui visent à réduire les coûts pour la société et l’enrichissent », de son lien avec la stratégie de la Commission en matière de souveraineté numérique (« il est encore temps pour parvenir à une souveraineté technologique dans certains domaines technologiques essentiels »), de sa volonté de partager et de contribuer (« Nous partageons notre code et rendons possible les contributions incidentes aux projets à code source ouvert associés. […] Nous nous efforçons d’être un membre actif de l’écosystème diversifié du code source ouvert. »), et enfin des leviers et actions concrets envisagés par la Commission, dont, par exemple :

privilégier les solutions « open source » lorsqu’elles sont équivalentes en matière de fonctionnalités, de coût total et de cybersécurité (ce principe a déjà été adopté par la Commission en 2018 et discuté dans ce communiqué) ;

adopter une culture de travail fondée sur les principes du code source ouvert, le partage et la réutilisation ;

s’assurer que les codes utilisés et partagés sont exempts de failles en appliquant des tests de sécurité continus ;

encourager des normes et spécifications ouvertes qui sont mises en œuvre et diffusées selon le principe du code source ouvert ;

mettre en place un bureau de programme open source (OSPO, Open Source Program Office) qui agira en tant que facilitateur pour toutes les activités décrites dans la stratégie et le plan d’action ; il aidera les spécialistes des différents domaines concernés, encouragera les directions générales et contribuera à équilibrer les priorités internes et les activités externes.

Le CNLL se réjouit de cette publication, d’autant qu’il a participé à un certain nombre de travaux préparatoires avec la Commission et d’autres organisations européennes représentatives de l’écosystème du logiciel libre (APELL, OpenForum Europe, FSFE, OW2, OSI…).

Le CNLL et ses partenaires nationaux européens invitent les gouvernements des États membres, et en premier lieu le gouvernement français, à suivre l’exemple de la Commission et à prendre des initiatives similaires : priorité au logiciel libre dans les achats publics, respect des standards ouverts, coopération avec les communautés et les écosystèmes d’entreprises du Libre, mise en place de bureaux de programmes open source nationaux coordonnés avec celui de la Commission.

Aller plus loin

Le document de la Commision

Le commentaire du CNLL

L’adoption par la Commission européenne du principe de la préférence pour le logiciel libre (2018)

Source linuxfr.org

Firefox 82 améliore son Picture-in-Picture

Vendredi 23 octobre 2020

La nouvelle mouture du navigateur ne va pas bouleverser vos habitudes, puisqu’elle se focalise essentiellement sur la mise en miniature des vidéos au sein d’une page, la fonctionnalité se voulant plus simple d’accès.

Les développeurs disent avoir revu la position et le look du bouton pour le rendre plus visible, un raccourci est également mis en place sur macOS, mais il est tout sauf simple : Option + Command + Majuscule + ].

Les performances auraient aussi été améliorées : 17 % de gain sur le temps de restauration d’une session, 20 % de mieux pour les sites exploitant les flexbox, l’ouverture d’une nouvelle fenêtre sous Windows 10 % plus rapide.

Pour le reste on a droit aux évolutions habituelles : correctifs de sécurité, extension de WebRender à plus de machines, accessibilité, etc. Les nouveautés pour les développeurs sont détaillées par ici.

Télécharger Firefox

Source nextinpact.com