Archive pour le mot-clef ‘défenseur de l’open source’

David Recordon : un homme de l’Open Source à la Maison Blanche

Vendredi 8 janvier 2021

Il n’a pas 35 ans et sera le prochain responsable des technologies de la Maison Blanche. David Recordon est un « pur produit » de la mouvance des logiciels libres. Retour sur son impressionnant parcours.

Alors que son mandat débutera le 20 janvier prochain, le futur président Joe Biden a choisi son directeur de la technologie. David Recordon quittera bientôt San Francisco pour rejoindre Washington DC.

Né en septembre 1986 à Portland (Oregon), il est un fervent défenseur de l’open source et des standards ouverts. Il fut d’ailleurs le plus jeune lauréat du prix Google-O’Reilly Open Source en 2007.

La communauté des logiciels libres le connait bien, puisqu’il a fortement influencé le développement d’OAuth et OpenID.

Un parcours impressionnant dans le domaine de l’open source

Ingénieur et développeur, il a été l’architecte de l’IT et de la sécurité au sein de la Fondation de Chan Zuckerberg. Il a également contribué à la mise en place des plates-formes ouvertes de Six Apart (Movable Type et TypePad) avant de devenir directeur de l’ingénierie de Facebook (Phabricator).

Recordon a également dirigé un autre projet open source, Cassandra. Ce système de gestion de base de données de type NoSQL est conçu pour gérer des quantités massives de données sur un grand nombre de serveurs.

Après Obama, au service de Biden

Cette semaine David Recordon a été nommé directeur de la technologie au de l’administration de Joe Biden et du vice-Kamala Harris, mais il n’est pas un inconnu à bord, puisqu’il a dirigé ces dernières semaines les opérations technologies de l’équipe de transition.

De plus, avant de rejoindre la Fondation de la pédiatre et philanthrope épouse de Mark Zuckerberg, il a occupé un poste de directeur IT au sein de l’administration Obama.

Sa réputation ne semble pas avoir été entachée par son passage chez Facebook, tant sa contribution aux logiciels libres et aux standards semble faire l’unanimité auprès de ses pairs, comme auprès des dirigeants américains.

Source toolinux.com