Les utilisateurs Debian 10 priés de passer à Debian 11 : quid de Debian 12 ?

Featured

Alors que Debian 11 Bullseye s’offre sa 5e mise à jour, la version 10 Buster passe à sa 13e et dernière mise à niveau. En attendant, la nouvelle Debian 12 poursuit son développement, prévue en mars 2023.

Ce 10 septembre, on pouvait lire sur le blog de Debian, que la 13e et dernière mise à jour de Debian 10 était arrivée :

« Le projet Debian a l’honneur d’annoncer la treizième (et dernière) mise à jour de sa distribution oldstable Debian 10 (nom de code Buster). Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. »

Le moment est venu de passer à Debian 11 (dont la dernière version vient de sortir) !

« Après cette version intermédiaire, les équipes de sécurité et de publication de Debian ne produiront plus de mises à jour pour Debian 10. Les utilisateurs qui souhaitent continuer à bénéficier du suivi de sécurité devraient mettre à niveau vers Debian 11, ou consulter https://wiki.debian.org/LTS pour avoir des détails sur le sous-ensemble d’architectures et de paquets couverts par le projet « Long Term Support ». »

Debian 12 à l’horizon 2023

Un autre chantier important est en cours : le développement de Debian 12, dont le surnom sera « Bookworm ». Traduction : rat de bibliothèque.

En observant les notes de sortie de la version, on constate qu’aucun détail précis n’a encore été communiqué. On sait toutefois que Debian observe normalement un cycle de deux ans entre les versions majeures de sa distribution Linux. Cela devrait être le cas également pour Debian 12 « Bookworm » dont la sortie devrait intervenir en 2023.

La transition devrait démarrer le 12 janvier et le gel progressif aux alentours du 12 février 2023, pour un gel complet 30 jours plus tard.

La publication de Debian 12.0 pourrait donc intervenir peu après le 12 mars 2023.

Source toolinux.com

Sortie de Debian 11.5 Bullseye

Featured

La version 11 de Debian est sortie il y a bientôt un an, en août 2021. La liste des nouveautés de Debian 11 Bullseye était costaude. La 5e révision du système d’exploitation vient de sortir pour cette rentrée. Que retenir de Debian 11.5 ?

« Après deux ans, un mois et neuf jours de développement, la communauté Debian est fière d’annoncer sa nouvelle version stable numéro 11« , annonçaient les représentants du projet le 14 août 2021. Voici à présent, un an plus tard, sa cinquième mise à jour officielle, la version Debian 11.5.

Debian : de quoi parle-t-on ?

Debian est une distribution GNU/Linux faite de logiciels libres et au code source ouvert. Elle est gratuite et 100% libre.

Debian dispose d’une vaste prise en charge matérielle. C’est en outre la base de nombreuses autres distributions dont Ubuntu, Knoppix, PureOS, SteamOS ou Tails.

Debian 11.5 : les nouveautés

Debian 11.5 est une version de maintenance publiée le 10 septembre 2022, autour du noyau 5.10.0-10, comprenant 53 mises à jour de sécurité et une soixantaine corrections de bugs.

 » Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Les annonces de sécurité ont déjà été publiées séparément. »

La liste des changements et des nouveautés est publiée en ligne.

Télécharger et installer Debian 11.5

Il est possible de télécharger et installer manuellement Debian 11.5 en suivant les instructions d’installation depuis cette page.

Tester Debian 11.5

Si vous voulez simplement essayer Debian 11.5 Bullseye sans l’installer, vous pouvez utiliser une des images autonomes pour amd64 et i386 qui exécutent le système d’exploitation complet sans installation.

Mettre à jour Debian 11.5

La mise à niveau vers Debian 11.4 depuis Debian 10 ou Debian 11 est gérée automatiquement par l’outil de gestion de paquets APT.

Quelles architectures supportées ?

Debian 11.5 gère neuf architectures : PC 64 bits/Intel EM64T/x86-64 (amd64), PC 32 bits/Intel IA-32 (i386), PowerPC 64 bits Motorola/IBM petit-boutiste (ppc64el), IBM S/390 64 bits (s390x), pour ARM, armel et armhf pour les anciens et nouveaux matériels 32 bits plus arm64 pour l’architecture 64 bits AArch64, et pour MIPS, mipsel (petit-boutiste) pour les matériels 32 bits et mips64el pour le matériel 64 bits petit-boutiste.

Les instructions d’installation, ainsi que les fichiers téléchargeables, sont disponibles pour chacune des architectures depuis cette page.

Source toolinux.com

Tails 5.4 est là : quoi de neuf dans la distribution Linux privée ?

Featured

Le système d’exploitation GNU/Linux popularisé par Edward Snowden poursuit son évolution avec la sortie d’une édition corrigée, Tails 5.4, publiée avec 2 jours de retard sur le planning initial. Voici les nouveautés de cette version.

Le projet Tails a diffusé Tails 5.4, la dernière version de la distribution sécuritaire, toujours basée sur Debian 11 (Bullseye). La mise à jour est fortement recommandée et arrive avec quelques jours de retard sur le planning officiel.

C’est quoi, Tails ?

Tails (The Amnesic Incognito Live System) est une distribution Linux sécuritaire basée sur Debian. Elle entend préserver l’anonymat de ses utilisateurs en ne laissant aucune trace numérique sur la machine. Toutes les connexions réseau transitent via Tor ou sont bloquées.

L’OS peut être lancé via une clé USB depuis la plupart des ordinateurs (fabriqués durant la dernière décennie, Mac compris).

Comment ça marche ?

Pour utiliser Tails, vous éteignez l’ordinateur et le démarrez depuis votre clé USB Tails, à la place de Windows, macOS ou même… Linux. Quand Tails démarre, vous êtes face à une page blanche : tout ce que vous faites disparaît automatiquement lorsque vous éteignez Tails. Vous pouvez toutefois enregistrer des fichiers et certaines configurations dans un stockage persistant, mais il sera chiffré sur la clef USB

Quels logiciels dans Tails ?

Plusieurs logiciels sont inclus dans la distribution Tails :

Tor avec uBlock (navigateur sécurisé basé sur Firefox avec bloqueur de publicité)
Thunderbird (courriel chiffré)
KeePassXC (mots de passe forts)
LibreOffice
OnionShare (partage de fichier via Tor)

Tails 5.4 : les nouveautés

La nouvelle version de Tails propose les changements et corrections suivants :

Renforcement de la sécurité du noyau Linux
Tor Browser 11.5.2
Mise à jour de Tor 0.4.7.10
Désactivation du mode HTTPS dans le navigateur non sécurisé uniquement pour faciliter la connexion aux réseaux Wi-Fi.

La distribution est articulée autour du noyau Linux 5.10.136 ce qui doit améliorer le support de périphériques récents (graphismes, Wi-Fi) et corriger une importante faille de sécurité.

La liste des changements est disponible à cette adresse.

Quelle sera la prochaine version de Tails ?

La prochaine mise à jour sera Tails 5.5 et sortira le 20 septembre 2022.

Comment installer Tails 5.4 sur mon ordinateur ?

Trois options s’offrent à vous pour installer Tails : clé USB, DVD ou machine virtuelle.

Vous pouvez installer Tails en moins de 30 minutes en suivant les instructions sur cette page. Vous avez besoin pour cela d’une clé USB (8 Go min.) et allez rapatrier 1,2 GB de données depuis votre ordinateur (Linux, Windows, macOS).

Vous pouvez également graver Tails sur un support DVD ou utiliser Tails dans une machine virtuelle.

Où trouver de la documentation sur Tails ?

Une abondante documentation est disponible sur le site officiel, dont une grande partie est proposée en français.

Où trouver une clé USB avec Tor ?

Cette clé USB vendue pour 19,99€environ propose 3 distributions Linux sécurisées : Tails, Kali & BackBox Linux sur un support USB de 16 Go.

Les 3 OS peuvent être démarrés en mode Live directement depuis la clé USB, ce qui permettra de les tester ou de les utiliser sans interférer avec les fichiers sur votre ordinateur.

Source toolinux.com

Debian a 29 ans et récupère debian.community

Featured

Alors que Debian fête cette semaine son 29e anniversaire, on apprend qu’un litige vient de prendre fin. L’OMPI vient de confirmer que la propriété du domaine debian.community doit être transférée au Projet Debian.

Debian.community

Le site debian.community était jusqu’ici géré et enregistré par Free Software Contributors, une association non enregistrée en Suisse. Derrière cette structure, on retrouve Daniel Pocock, ancien développeur Debian au cœur d’une polémique.

Après une longue procédure, en juillet 2022, l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a déterminé que le domaine debian.community a été « enregistré de mauvaise foi et a été utilisé pour ternir la marque du Projet Debian ». Le 7 août dernier, l’OMPI) a. officiellement décidé que la propriété du domaine debian.community devait être transférée au Projet Debian.

Le contenu de la page debian.community a désormais été remplacé par une page expliquant la situation et répondant à des questions complémentaires.

Vers les 30 ans de Debian

Cette nouvelle intervient alors que le projet Debian vient de fêter ses 29 ans. Traduction : en 2023, il aura 30 ans ! « Le 16 août 1993, le projet Debian a été officiellement fondé par Ian Murdock (alors étudiant à l’université de Purdue)« .

L’occasion pour Bobby Borisov de publier un portrait de Debian sur le site linuxiac.com. « À cette époque, le concept de distribution Linux était nouveau. Ian voulait donc que Debian soit une distribution qui serait faite de manière ouverte, dans l’esprit de Linux et de GNU. (…) Enfin, nous sommes impatients de voir ce que Debian nous réserve l’année prochaine, lorsqu’elle fêtera son 30e anniversaire, avec la publication de Debian 12. »

Source toolinux.com

Le nouveau Raspberry Pi Desktop pour PC et Mac passe à Debian 11

Featured

Alors que la dernière édition de Raspberry Pi OS a été livrée en avril dernier, la version dédiée au reconditionnement des ordinateurs Windows et macOS, basée sur Debian, a enfin été mise à niveau avec une base Debian 11. Tous les détails.

C’est quoi Raspberry Pi Desktop ?

Debian with Raspberry Pi Desktop https://www.raspberrypi.com/software/raspberry-pi-desktop/ est un système d’exploitation développé par la Fondation Raspberry pour PC (Windows) et pour Mac.

Il s’agit d’une distribution Debian (i386) avec le bureau Raspberry Pi OS, ainsi que la plupart des logiciels recommandés fournis avec Raspberry Pi OS. Au lieu de l’installer sur un Raspberry Pi, vous l’installez sur un ordinateur portable ou fixe tournant sous Windows ou macOS.

Où trouver du matériel informatique reconditionné et recyclé ? Consultez notre guide, régulièrement mis à jour, avec des ordinateurs sous Linux.

Pourquoi utiliser Raspberry Pi Desktop ?

Si vous avez un ordinateur ancien qui n’est plus assez puissant pour exécuter un système d’exploitation commercial comme macOS ou Windows 10 et 11, vous pouvez essayer Debian avec Raspberry Pi Desktop, qui peut bien souvent rendre l’ordinateur utilisable à nouveau.

Comment utiliser de Raspberry Pi Desktop ?

Vous pouvez installer Debian avec Raspberry Pi Desktop comme :
Système d’exploitation principal de votre ordinateur
Dans une machine virtuelle
Via une clé USB ou un autre support à partir duquel vous pourrez l’exécuter en cas de besoin

Quelle est la dernière version de Debian with Raspberry Pi Desktop ?

La dernière version de Raspberry Pi Desktop est « 2022-07-01-raspios-bullseye-i386.iso », basée sur Debian 11. Disponible en 32 bits, elle repose sur le noyau Linux 5.10 et pèse 3.440 MB.

Télécharger Raspberry Pi Desktop

Vous pouvez télécharger Debian avec Raspberry Pi Desktop via la page de téléchargement de l’OS.

La distribution est également disponible via le serveur de téléchargement officiel de la Fondation.

Vous pouvez suivre ce guide d’installation.

Source toolinux.com

Quand la distribution Debian 12 va-t-elle sortir ?

Featured

Alors que Debian 11 Bullseye vient de s’offrir une nouvelle mise à jour importante il y a quelques semaines, la nouvelle Debian 12 poursuit son développement. Il faudra attendre la fin du premier trimestre 2023 pour en profiter.

Nous vous parlions, dans notre édition du 11 juillet dernier, de la sortie de Debian 11.4 Bullseye. Un autre chantier important est en cours : le développement de Debian 12, dont le surnom sera « Bookworm ». Traduction : rat de bibliothèque.

En observant les notes de sortie de la version, on constate qu’aucun détail précis n’a encore été communiqué. On sait toutefois que Debian observe normalement un cycle de deux ans entre les versions majeures de sa distribution Linux. Cela devrait être le cas également pour Debian 12 « Bookworm » dont la sortie devrait intervenir en 2023.

La transition devrait démarrer le 12 janvier et le gel progressif aux alentours du 12 février 2023, pour un gel complet 30 jours plus tard. La publication de Debian 12.0 pourrait donc intervenir peu après le 12 mars 2023.

Source toolinux.com

Tails 5.2 est là : quoi de neuf dans la distribution Linux privée ?

Featured

Le système d’exploitation GNU/Linux popularisé par Edward Snowden poursuit son évolution avec la sortie d’une édition corrigée d’une nouvelle édition 5.2, repoussée de quelques jours. Voici les nouveautés de cette version.

Le projet Tails a diffusé dans l’urgence Tails 5.2, la dernière version de la distribution sécuritaire, toujours basée sur Debian 11 (Bullseye). La mise à jour est fortement recommandée et arrive avec quelques jours de retard sur le planning officiel.

C’est quoi, Tails ?

Tails (The Amnesic Incognito Live System) est une distribution Linux sécuritaire basée sur Debian. Elle entend préserver l’anonymat de ses utilisateurs en ne laissant aucune trace numérique sur la machine. Toutes les connexions réseau transitent via Tor ou sont bloquées.

L’OS peut être lancé via une clé USB depuis la plupart des ordinateurs (fabriqués durant la dernière décennie, Mac compris).

Comment ça marche ?

Pour utiliser Tails, vous éteignez l’ordinateur et le démarrez depuis votre clé USB Tails, à la place de Windows, macOS ou même… Linux. Quand Tails démarre, vous êtes face à une page blanche : tout ce que vous faites disparaît automatiquement lorsque vous éteignez Tails. Vous pouvez toutefois enregistrer des fichiers et certaines configurations dans un stockage persistant, mais il sera chiffré sur la clef USB

Quels logiciels dans Tails ?

Plusieurs logiciels sont inclus dans la distribution Tails :

Tor avec uBlock (navigateur sécurisé basé sur Firefox avec bloqueur de publicité)
Thunderbird (courriel chiffré)
KeePassXC (mots de passe forts)
LibreOffice
OnionShare (partage de fichier via Tor)

Tails 5.2 : les nouveautés

La nouvelle version de Tails propose les changements et corrections suivants :

Thunderbird 91.11.0
Tor Browser 11.0.5 basé sur Firefox 91.11

La distribution est articulée autour du noyau Linux 5.10.120-1.

La liste des changements est disponible à cette adresse.

Quelle sera la prochaine version de Tails ?

La prochaine mise à jour sera Tails 5.3 et sortira le 26 juillet 2022.

Comment installer Tails sur mon ordinateur ?

Trois options s’offrent à vous pour installer Tails : clé USB, DVD ou machine virtuelle.

Vous pouvez installer Tails en moins de 30 minutes en suivant les instructions sur cette page. Vous avez besoin pour cela d’une clé USB (8 Go min.) et allez rapatrier 1,2 GB de données depuis votre ordinateur (Linux, Windows, macOS).

Vous pouvez également graver Tails sur un support DVD ou utiliser Tails dans une machine virtuelle.

Où trouver de la documentation sur Tails ?

Une abondante documentation est disponible sur le site officiel, dont une grande partie est proposée en français.

Où trouver une clé USB avec Tor ?

Cette clé USB vendue pour 19,99€environ propose 3 distributions Linux sécurisées : Tails, Kali & BackBox Linux sur un support USB de 16 Go.

Les 3 OS peuvent être démarrés en mode Live directement depuis la clé USB, ce qui permettra de les tester ou de les utiliser sans interférer avec les fichiers sur votre ordinateur.

Source toolinux.com

Sortie de Debian 11.4 Bullseye

Featured

La version 11 de Debian est sortie il y a bientôt un an, en août 2021. La liste des nouveautés de Debian 11 Bullseye était costaude. La 4e révision du système d’exploitation vient de sortir. Que retenir de Debian 11.4 ?

« Après deux ans, un mois et neuf jours de développement, la communauté Debian est fière d’annoncer sa nouvelle version stable numéro 11« , annonçaient les représentants du projet le 14 août dernier. Voici à présent sa quatrième mise à jour officielle, la version Debian 11.4.

Debian : de quoi parle-t-on ?

Debian est une distribution GNU/Linux faite de logiciels libres et au code source ouvert. Elle est gratuite et 100% libre.

Debian dispose d’une vaste prise en charge matérielle. C’est en outre la base de nombreuses autres distributions dont Ubuntu, Knoppix, PureOS, SteamOS ou Tails.

Debian 11.4 : les nouveautés

Debian 11.3 est une version de maintenance publiée le 9 juillet 2022, autour du noyau 5.10.0-10, comprenant 79 mises à jour de sécurité et 81 corrections de bugs.

 » Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Les annonces de sécurité ont déjà été publiées séparément. »

La liste des changements et des nouveautés est publiée en ligne.

Télécharger et installer Debian 11.4

Il est possible de télécharger et installer manuellement Debian 11.4 en suivant les instructions d’installation depuis cette page.

Tester Debian 11.4

Si vous voulez simplement essayer Debian 11.4 Bullseye sans l’installer, vous pouvez utiliser une des images autonomes pour amd64 et i386 qui exécutent le système d’exploitation complet sans installation.

Mettre à jour Debian 11.4

La mise à niveau vers Debian 11.4 depuis Debian 10 ou Debian 11 est gérée automatiquement par l’outil de gestion de paquets APT.

Quelles architectures supportées ?

Debian 11.4 gère neuf architectures : PC 64 bits/Intel EM64T/x86-64 (amd64), PC 32 bits/Intel IA-32 (i386), PowerPC 64 bits Motorola/IBM petit-boutiste (ppc64el), IBM S/390 64 bits (s390x), pour ARM, armel et armhf pour les anciens et nouveaux matériels 32 bits plus arm64 pour l’architecture 64 bits AArch64, et pour MIPS, mipsel (petit-boutiste) pour les matériels 32 bits et mips64el pour le matériel 64 bits petit-boutiste.

Les instructions d’installation, ainsi que les fichiers téléchargeables, sont disponibles pour chacune des architectures depuis cette page.

Source toolinux.com

La version 5.1 de Tails est bien arrivée (mais en retard)

Featured

Le système d’exploitation popularisé par Edward Snowden poursuit son évolution avec la sortie d’une édition corrigée de la version 5 sortie en mai dernier. La distribution Tails 5.1 a été publiée ce 4 juin, avec quelques jours de retard. Voici toutes ses nouveautés.

Le projet Tails a diffusé Tails 5.1, la dernière version de la distribution sécuritaire. C’est la 2e version à être basée sur Debian 11 (Bullseye), sortie l’été dernier.

C’est quoi, Tails ?

Tails (The Amnesic Incognito Live System) est une distribution Linux sécuritaire basée sur Debian. Elle entend préserver l’anonymat de ses utilisateurs en ne laissant aucune trace numérique sur la machine. Toutes les connexions réseau transitent via Tor ou sont bloquées.

L’OS peut être lancé via une clé USB depuis la plupart des ordinateurs (fabriqués durant la dernière décennie, Mac compris).

Comment ça marche ?

Pour utiliser Tails, vous éteignez l’ordinateur et le démarrez depuis votre clé USB Tails, à la place de Windows, macOS ou même… Linux. Quand Tails démarre, vous êtes face à une page blanche : tout ce que vous faites disparaît automatiquement lorsque vous éteignez Tails. Vous pouvez toutefois enregistrer des fichiers et certaines configurations dans un stockage persistant, mais il sera chiffré sur la clef USB

Quels logiciels dans Tails ?

Plusieurs logiciels sont inclus dans la distribution Tails :

Tor avec uBlock (navigateur sécurisé basé sur Firefox avec bloqueur de publicité)
Thunderbird (courriel chiffré)
KeePassXC (mots de passe forts)
LibreOffice
OnionShare (partage de fichier via Tor)

Tails 5.1 : les nouveautés

La version 5 de Tails publiée le 4 juin 2022 apporte un grand nombre de corrections et les dernières versions de plusieurs éléments clés :

La sortie a accusé quelques jours de retard pour attendre la publication de Tor Browser 11.0.14, dont nous vous parlions dans cet article.

Tor Browser 11.0.14
Noyau Linux 5.10.113
tor 0.4.7.7
Thunderbird 91.9

Tails 5.1 comprend de nombreuses améliorations de l’assistant de connexion à Tor, qui peut désormais corriger automatiquement l’horloge de l’ordinateur si vous choisissez de vous connecter à Tor automatiquement. Cela permet aux personnes en Asie de contourner la censure beaucoup plus facilement. Le dernier écran de l’assistant de connexion Tor indique clairement si vous êtes connecté en utilisant les ponts Tor ou non.

La prise en charge de l’impression et de la numérisation sans pilote sous Linux permet de faire fonctionner plus facilement les imprimantes et les scanners récents dans Tails.

Enfin, Kleopatra vient remplacer l’applet OpenPGP et l’utilitaire Password and Keys, également connu sous le nom de Seahorse. « L’applet OpenPGP n’était plus activement développée et il était compliqué pour nous de la conserver dans Tails« , expliquent les développeurs.

La liste des changements est disponible à cette adresse.

Quelle sera la prochaine version de Tails ?

La prochaine mise à jour sera Tails 5.2 et sortira le 28 juin 2022.

Comment installer Tails sur mon ordinateur ?

Trois options s’offrent à vous pour installer Tails : clé USB, DVD ou machine virtuelle.

Vous pouvez installer Tails en moins de 30 minutes en suivant les instructions sur cette page. Vous avez besoin pour cela d’une clé USB (8 Go min.) et allez rapatrier 1,2 GB de données depuis votre ordinateur (Linux, Windows, macOS).

Vous pouvez également graver Tails sur un support DVD ou utiliser Tails dans une machine virtuelle.

Où trouver de la documentation sur Tails ?

Une abondante documentation est disponible sur le site officiel, dont une grande partie est proposée en français.

Où trouver une clé USB avec Tor ?

Cette clé USB vendue pour 19,99€environ propose 3 distributions Linux sécurisées : Tails, Kali & BackBox Linux sur un support USB de 16 Go.

Source toolinux.com

Sortie de Debian 11.3 Bullseye

Featured

La version 11 de Debian est sortie en août dernier. La liste des nouveautés de Debian 11 Bullseye était costaude. La 3e révision du système d’exploitation vient de sortir. Que retenir de Debian 11.3 ?

« Après deux ans, un mois et neuf jours de développement, la communauté Debian est fière d’annoncer sa nouvelle version stable numéro 11« , annonçaient les représentants du projet le 14 août dernier. Voici à présent sa troisième mise à jour officielle, la version Debian 11.3.

Debian : de quoi parle-t-on ?

Debian est une distribution GNU/Linux faite de logiciels libres et au code source ouvert. Elle est gratuite et 100% libre.

Debian dispose d’une vaste prise en charge matérielle. C’est en outre la base de nombreuses autres distributions dont Ubuntu, Knoppix, PureOS, SteamOS ou Tails.

Debian 11.3 : les nouveautés

Debian 11.3 est une version de maintenance publiée le 28 mars 2022, autour du noyau 5.10.106-rt64.

 » Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable. Les annonces de sécurité ont déjà été publiées séparément. »

Tout en réglant quelques problèmes importants, cette mise à jour corrige principalement des problèmes de sécurité de la version stable.

La liste des changements et des nouveautés est publiée en ligne.

Télécharger et installer Debian 11.3

Il est possible de télécharger et installer manuellement Debian 11.3 en suivant les instructions d’installation depuis cette page.

Tester Debian 11.3

Si vous voulez simplement essayer Debian 11.3 Bullseye sans l’installer, vous pouvez utiliser une des images autonomes pour amd64 et i386 qui exécutent le système d’exploitation complet sans installation.

Mettre à jour Debian 11.3

La mise à niveau vers Debian 11.3 depuis Debian 10 ou Debian 11 est gérée automatiquement par l’outil de gestion de paquets APT.

Quelles architectures supportées ?

Debian 11.3 gère neuf architectures : PC 64 bits/Intel EM64T/x86-64 (amd64), PC 32 bits/Intel IA-32 (i386), PowerPC 64 bits Motorola/IBM petit-boutiste (ppc64el), IBM S/390 64 bits (s390x), pour ARM, armel et armhf pour les anciens et nouveaux matériels 32 bits plus arm64 pour l’architecture 64 bits AArch64, et pour MIPS, mipsel (petit-boutiste) pour les matériels 32 bits et mips64el pour le matériel 64 bits petit-boutiste.

Les instructions d’installation, ainsi que les fichiers téléchargeables, sont disponibles pour chacune des architectures depuis cette page.

Source toolinux.com