Posts Tagged ‘Noyau-Linux’

Noyau 5.13 de Linux

Lundi, juin 28th, 2021

Après la sortie de la version 5.10 LTS en décembre, place à une nouvelle mise à niveau du noyau Linux. Le kernel 5.13 a été officialisé ce dimanche 27 juin.

Après plus de deux mois de travail, Linus Torvalds a confirmé ce 28 juin la sortie de la version 5.13 du noyau Linux (kernel) :

« C’est un mélange assez aléatoire, un mélange de correctifs si petit que je suggère simplement que les gens parcourent le document contenant les changements pour savoir ce qui s’est passé. »

Les différentes distributions Linux vont donc pouvoir s’y adapter dès maintenant.

Quoi de neuf dans Linux 5.13 ?

Parmi les points forts du nouveau noyau Linux 5.13, citons quelques éléments :

Prise en charge initiale du processeur M1 d’Apple ;
Support du module de sécurité Landlock et de la série GPU AMD Radeon « Aldebaran » ;
Support de FreeSync HDMI pour les GPU AMD ;
Compatibilité ACPI 6.4
Améliorations pour le système de fichiers exFAT et ext4.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel.

Source toolinux.com

Faille critique du noyau Linux : il faut mettre à jour votre système

Jeudi, février 11th, 2021

Une faille a récemment été découverte dans le noyau Linux 5.8, répertoriée comme CVE-2021-26708. Elle est déjà corrigée et une mise à jour de votre distribution s’impose. Informations pour Ubuntu, Red Hat, Debian et SUSE.

Alerte à la faille CVE-2021-26708 dans le noyau Linux. Le degré d’importance est jugé critique à 7/10 dans la base CVE.

Red Hat l’a corrigée le 5 janvier et Canonical a suivi : une faille a bien été identifiée dans le noyau 5.8 de Linux par Alexander Popov au niveau d’AF_VSOCK. Le risque est grand : un hacker (local) pourrait l’exploiter pour faire planter un système par attaque en déni de service ou en prenant le rôle d’administrateur (root) sur le système en question.

L’alerte concerne les systèmes dotés d’un noyau Linux 5.8. Sont notamment concernés par la mise à jour urgente les utilisateurs d’Ubuntu 20.10 et 20.04 LTS, y compris sur Raspberry Pi, Amazon Web Services, Google Cloud, Oracle Cloud et Microsoft Azure.

Des mises à jour sont proposées pour corriger le tir.

Red Hat a également réagi, car son système d’exploitation Red Hat Enterprise Linux, à partir de l’édition 8.3 GA, est lui aussi concerné. Les versions antérieures ne sont par contre pas touchées.

Si vous utilisez Debian Linux, les informations se trouvent sur cette page. Même avertissement pour SUSE.

Source toolinux.com

Quels développeurs et entreprises ont le plus contribué au noyau Linux 5.10 ?

Vendredi, janvier 8th, 2021

Intel n’est plus le plus gros employeur contributeur aux modifications du noyau Linux, selon les dernières statistiques publiées par LWN. Huawei a pris la tête. Les développeurs les plus actifs sont Krzysztof Kozlowski et Sudeep Dutt, mais un Français a rejoint le top 3, Corentin Labbe. Voici les détails.

Cela faisait plusieurs années qu’Intel dominait le classement des plus grands contributeurs aux changements opérés dans le code du noyau Linux. Le dernier rapport publié par LWN le 14 décembre indique que Huawei mène désormais le bal, avec 1.434 modifications (« changesets ») au code (8,9%) contre 1.297 (8%) pour Intel. Les suivants sont « Inconnu » (1.075), puis Red Hat (915), Google (848), AMD (698), Linaro (670), Samsung (570) et IBM (521).

L’affiche est légèrement différente si on observe le nombre de lignes modifiées dans le noyau Linux (« line changes ») : Intel conserve la première place avec 96.976 lignes, soit 12,6%, loin devant Huawei et 41.049 lignes modifiées. Le 3e plus gros contributeur reste « Inconnu », 40.948, devant Google (39.160), NXP, Red Hat, Code Aurora Forum, Linaro et, cette fois, Facebook.

Au-delà des entreprises, il y a des hommes et des femmes. Les trois plus gros développeurs contributeurs sont Krzysztof Kozlowski (491 soit 3.0%), Mauro Carvalho Chehab (378 soit 2.3%) et Christoph Hellwig (265 soit 1.6%). Au niveau des lignes modifiées, Sudeep Dutt affiche rien moins que 26.779 contributions, devant (une nouvelle fois) Mauro Carvalho Chehab avec 22.741 apports et le Français Corentin Labbe (19.091, tout de même).

Sans entrer dans tous les détails, Krzysztof Kozlowski a effectué des nettoyages et des petites améliorations dans tous les sous-systèmes ARM, à un rythme de près de huit par jour. Sudeep Dutt a lui contribué à un seul correctif à 5.10, mais ce correctif a supprimé les pilotes pour les périphériques Intel MIC.

Source toolinux.com

Noyau 5.10 de Linux : ce qu’il faut en retenir

Lundi, décembre 14th, 2020

Ce dimanche, Linus Torvalds a officialisé la sortie du noyau Linux 5.10. Une étape importante puisqu’il s’agit cette fois d’un noyau LTS, prévu pour au moins les 5 prochaines années.

Linus explique : « Il y a pas mal de correctifs ici, y compris quelques retours de dernière minute pour des choses qui n’ont pas été corrigées, mais rien ne me pousse à déclarer qu’il faudrait encore une semaine« . Traduction : la fenêtre de fusion pour 5.11 peut démarrer dès ce lundi.

Le noyau Linux 5.10 LTS (Ndlr support de long terme) sera probablement utilisé par Debian 11 ou encore la très attendue Mageia 8, actuellement au 2e stade bêta.

Par contre, ne vous attendez pas à une adoption du noyau dans les prochaines Ubuntu (21.04) et Fedora 34. Les deux distributions adopteront plus que probablement le successeur, le noyau Linux 5.11.

Quoi de neuf dans Linux 5.10 ?

Le noyau 5.10 de Linux ajoute de nouvelles compatibilités matérielles, notamment les architectures Intel Rocket Lake et Alder Lake, la poursuite du travail déjà accompliqué pour les puces Intel Gen12/Xe Graphics et un nombre assez important d’améliorations au niveau du stockage et du système de fichiers. Il faut noter que le support Raspberry Pi VC4 est désormais présent dans le noyau Linux principal. Enfin, dans un registre plus ludique, le contrôleur de la Nintendo Switch est désormais pleinement supporté.

Source toolinux.com

Noyau Linux 5.8, une « big » version selon Linus Torvalds

Vendredi, juin 19th, 2020

Le développement du noyau Linux 5.8 est en cours. A l’occasion de la sortie de la première « release candidate », Linus Torvalds annonce qu’il s’agit d’une importante version.

Ce nouveau noyau Linux est aux yeux de Linus Torvalds une importante version. Les premiers chiffres clés partagés confirment qu’il ne s’agit pas d’une évolution mineure. À ce stade, il y a plus de 14 000 fichiers modifiés, plus de 14 000 commits non unifiés et quelque 800 000 nouvelles lignes de codes. D’un certain point de vue ce noyau 5.8 rappelle la version4.9. A ce sujet Linus Torvalds explique

« A partir de cette RC1, nous sommes proche de la v4.9, qui a longtemps été notre plus grande version en nombre de commits. Oui, la 5,8-rc1 a un peu moins de commits mais à bien des égards c’est une version beaucoup plus complète. »

Noyau Linux 5.8, la RC1 débarque

Y a-t-il quelque chose de spécial dans cette version ? En fait pas vraiment. Bien que 5.8 se dessine progressivement comme une importante évolution il n’y a pas changement majeure en vue. Nous sommes surtout en présences d’une beaucoup de changements dont plusieurs concernant les pilotes.

Linus Torvalds souligne

“Dans 5.8, nous avons modifié environ 20 % de tous les fichiers du référentiel source du noyau. C’est vraiment un pourcentage important […]”

La première candidate (RC1 contraction de Release Candidate 1) est désormais disponible. D’avantages d’informations sont attendues dans les prochaines semaines en fonction de l’avancée du développement.

Source ginjfo.com