BlueGriffon : sommaire


Dans la catégorie bluegriffon, l’ULLM propose une série d’artcles consacrée à l’utilisation de cet éditeur HTML. La présente liste sera maintenue à jour au fur et à mesure de la publication de nouveaux articles :

  1. BlueGriffon : installation
  2. BlueGriffon : premiers pas
  3. BlueGriffon : les caractères
  4. BlueGriffon : les raccourcis clavier
  5. BlueGriffon : les caractères et la couleur

L’ULLM a organisé un atelier du libre qui se proposait de faire découvrir la création de site web. Cet atelier s’est déroulé sur 4 jeudis au cours des mois de mars et avril 2012. Je remercie les personnes qui ont bien voulu assister à ces séances de travail. Au cours de cet atelier j’ai présenté l’éditeur HTML BlueGriffon. Personnellement, je l’ai trouvé intéressant non seulement parce qu’il permet d’éditer une page web sans connaître le langage html ou le feuilles de style, mais surtout parce qu’il offre la possibilité de passer du mode éditeur visuel au mode éditeur du code. Il permet donc de lier constamment l’apparence visuelle au code qui crée, ou du moins qui est un des éléments, qui crée cette apparence. De ce point de vue, et pour moi, il a donc une vertu pédagogique et il va dans le sens du logiciel libre en favorisant une prise de conscience de la réalité du monde dit numérique qui est bien un monde réel et non irréel comme le laisse trop souvent penser l’expression monde virtuel. Ce premier article est simplement une table des matières des articles écrit ou à écrire sur Bluegriffon

Le logiciel BlueGriffon, que vous pouvez télécharger à cette adresse, est un éditeur de page web. Il permet de créer des pages html en ignorant tout, ou presque des règles du html et des CSS. Le moment venu nous évoquerons pourtant ces deux piliers de la création de page web : le HTML ( HyperText Markup Language) et les CSS (Cascading Style Sheets ). L’auteur de ce logiciel est Daniel Glazman. BlueGriffon s’inscrit dans une longue histoire du logiciel libre. Nescape bien avant l’année 2000, proposait une suite d’outils internet parmi lesquels on trouvait un navigateur Netscape et un éditeur HTML. Netscape disparut dans la guerre qui l’opposait à Internet Explorer. Le code fut placé sous licence libre et repris par la fondation Mozilla à laquelle on doit Firefox, le navigateur internet et Thunderbird le gestionnaire de courriels. Daniel Glazman s’intéressa à l’éditeur HTML et créa Nvu, dont le code fut un temps redistribué sous le nom de Kompozer devenu aujourd’hui BlueGriffon, notablement amélioré, grâce à Daniel Glazman, en ce qui concerne la prise en compte de HTML5 et des CSS. C’est donc cette application que nous vous présentons et vous présenterons au fil de cet article et d’autres articles à venir.


Liens utiles
Les sites proposant des cours ou des tutoriels sur le html et les css sont extrêmement nombreux. Voici quelques liens incontournables 

  1. Références balises html5 et css
  2. Les CSS faciles
  3. Alascréations
  4. Selfhtml
  5. Le site du zéro
  6. Initiation à la programmation web
  7. Openweb

Vous pouvez retrouver ces articles sur Bluegriffon en consultant mon site personnel où je les ai d’abord publiés.

Laisser une réponse